2 min de lecture Essonne

Les infos de 6h - Policiers brûlés à Viry-Châtillon : 13 jeunes jugés, la loi du silence règne

En 2016, deux policiers avaient été surpris par plusieurs jeunes qui ont incendié leur véhicule en jetant des cocktails molotov à l'intérieur. Des peines de 10 à 20 ans ont été prononcées en première instance. Alors que s'ouvre ce second procès, de nombreuses questions subsistent encore.

journal switch Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Les infos de 6h - Policiers brûlés à Viry-Châtillon : 13 jeunes jugés, la loi du silence règne Crédit Image : PHILIPPE HUGUEN / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Cindy Hubert édité par Jérémy Billault

Treize jeunes sont de retour devant les assises ce mardi, accusés d'avoir attaqué en 2016 des policiers au cocktail molotov. C'était à Viry-Châtillon dans l'Essonne et l'affaire avait à l'époque suscité l'indignation générale. Les policiers qui surveillaient une caméra-vidéo avaient été surpris par plusieurs jeunes, qui avaient incendié leur véhicule. Deux agents avaient été grièvement brûlés. 

En première instance, des peines de 10 à 20 ans ont été prononcées, certains jeunes relaxés. Alors que s'ouvre ce second procès, de nombreuses questions subsistent encore. Ce nouveau procès devrait se tenir à huis clos, pour tenter de répondre à ces questions qui hantent les policiers. Qui a lancé les cocktails molotov ? Qui a bloqué les portières ? Mais dans cette affaire, la loi du silence n'en fini pas de régner. 

L'enquête a été particulièrement laborieuse : 900 personnes interrogées dans le quartier de la Grande Borne, pour rien ou presque, aucun ADN, des assaillants cagoulés sur les vidéosurveillance... Les accusés ont tous nié en bloc, certains affirmant même qu'ils n'avaient pas entendu parlé de l'attaque dans le quartier. 

Les rares témoins qui ont répondu à leur convocation ont totalement changé de version. Les autres ne sont jamais venus par peur des représailles. Personne ne sait, par exemple, ce qu'est devenu l'enfant filmé avec un serpent autour du cou. Les audiences doivent durer près d'un mois et demi sous très haute sécurité

À écouter également dans ce journal

À lire aussi
faits divers
Mayotte : un lycéen tué à coups de ciseaux, trois personnes mises en examen

Vaccin - Longuement critiqué, le vaccin Astrazeneca devrait finalement permettre d'accélérer la vaccination en France. Plus efficace de prévu, il peut désormais être administré aux plus de 65 ans. 
Nicolas Sarkozy - La droite s'est globalement déclarée sidérée après la condamnation de l'ancien président de la République à trois ans de prison dont un an ferme pour corruption.

Soldes - Pas de miracle pour les commerces. Décalés puis prolongés, les soldes se terminent aujourd'hui, mais les résultats sont décevant. 

L'équipe de l'émission vous recommande
Lire la suite
Essonne Policiers Faits divers
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants