2 min de lecture Terrorisme

Les infos de 8h - Enseignant assassiné : pourquoi n'a-t-il pas bénéficié d'une protection ?

Une note des renseignement des Yvelines datée du début de la semaine consigne les faits survenus au collège depuis le 5 octobre. Le conflit avec un des parents d'élèves y est relaté, ainsi que les menaces téléphoniques reçues par le principal et le collège. Aucune protection policière n'avait pourtant été mise en place.

journal switch Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Enseignant assassiné : pourquoi n'a-t-il pas bénéficié d'une protection ? Crédit Image : Bertrand GUAY / AFP | Crédit Média : Thomas Prouteau / RTL | Date :
La page de l'émission
Thomas Prouteau édité par Sarah Ugolini

Pourquoi Samuel Paty n'a-t-il pas été protégé alors qu'il été visé par des menaces ? Le père de l'élève qui avait appelé sur les réseaux sociaux à se mobiliser contre les enquêteurs est actuellement interrogé. Les menaces qui visaient le professeur avaient été remontées. 


Il s'agit d'une note des renseignement des Yvelines datée du début de la semaine. Selon nos informations, les auteurs y consignent les faits survenus au collège depuis le 5 octobre et le cours consacré aux limites de la liberté d'expression. Le conflit avec un des parents d'élèves y est relaté, ainsi que les menaces téléphoniques reçues par le principal et le collège à la suite d'une vidéo désignant l'établissement et le professeur d'histoire à la vindicte pour avoir montré des caricatures de Mahomet. 

Il est aussi précisé que la principale évoque un climat apaisé. Elle a souligné que des réunions avec les professeurs et les parents d'élèves ont permis de calmer les choses. Il n'y avait eu aucune plainte déposée pour menaces de la part de la principale ou du professeur. Les auteurs de la note reprennent donc ce terme de climat apaisé et aucune surveillance policière n'avait été mise en place. 

Seulement dans le même temps, la vidéo continue d'être diffusée sur els réseaux sociaux et d'enflammer certains esprits. Son impact a-t-il été sous-estimé ? C'est désormais une des questions posées par l'enquête. 

À écouter également dans ce journal :

À lire aussi
Gérald Darmanin, le 12 juillet 2020, au Mans islamisme
Gérald Darmanin annonce la dissolution de l’association BarakaCity

Hommage à Samuel Paty place de la République à Paris  - Plusieurs associations et syndicats ont lancé ce samedi un appel à un rassemblement dimanche à 15 heures place de la République, à Paris, afin de rendre hommage au professeur de Conflans-Sainte-Honorine décapité vendredi. L’initiative, soutenue par "Charlie Hebdo", a été lancée par des associations et les syndicats d’enseignants.

Réactions politiques à l'assassinat de Samuel Paty - Si l'ensemble des responsables politiques ont rendu hommage à l'enseignant tué dans les Yvelines, il n'y a pas de climat d'union nationale. Jean-Luc Mélenchon voit dans cet attentat un défaut de vigilance. Christian Jacob "les grands sicours doivent laisser place aux grands discours contre le terrorisme islamiste". Marine Le Pen appelle à chasser" 


Première journée de couvre-feu - Il plane un air de confinement en France. Depuis ce samedi 17 octobre à 0 heure, 20 millions de Français ont interdiction de sortir entre 21h et 6h. Ce couvre-feu est en vigueur en région parisienne et dans huit métropoles et ce jusqu'au 1er décembre. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Terrorisme Professeurs Menaces
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants