2 min de lecture Le journal

Les infos de 6h30 : après trois mois de crise, les soignants de retour dans la rue

Après trois mois marqués par la crise du coronavirus, les soignants appellent à une "manifestation monstre" ce mardi 16 juin pour rappeler au gouvernement ses promesses sur l'hôpital, en plein "Ségur de la santé".

journal switch Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Les infos de 6h30 : après trois mois de crise, les soignants de retour dans la rue Crédit Image : Anne-Christine POUJOULAT / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
micro générique
La rédaction de RTL édité par Eléanor Douet

Ils ont été applaudis, remerciés, mais maintenant ils veulent surtout être entendus. Les soignants retournent dans la rue partout en France pour manifester leur colère après de trois mois de crise sanitaire. "Masqués mais pas muselés", c'est le mot d'ordre. L'objectif est de profiter de l'immense soutien populaire engrangé durant ces trois derniers mois pour rappeler qu'il y a toujours des manques à l’hôpital, que les salaires sont toujours aussi bas et que la situation doit d'urgence évoluer.

Pour la première fois de sa vie, Stéphanie ira manifester ce mardi matin. Car si dans les prochains jours elle va toucher la prime accordée aux soignants, cette infirmière du CHU de Rouen est plus que jamais déterminée à ce que les choses bougent. "Le fait que l'on ne soit pas assez payé ce n'est pas nouveau, ça fait des années que l'on demande à être mieux considérés. J'espère que cette crise du coronavirus a fait prendre conscience à tout le monde que notre métier est dur", explique-t-elle au micro de RTL. "Ça fait 8 ans que je suis infirmière et je gagne 1.800 euros nets par mois. Vous trouvez ça normal ?", s'indigne-t-elle.

"Non", répondent en cœur les syndicats. "Il y en a marre des promesses. Ça fait bien trop longtemps que le gouvernement méprise un petit peu les soignants, sauf que pendant la période Covid, les soignants ont montré leur dévotion et leur engagement total vis à vis de la pandémie", souligne François His est agent du Samu et représentant CGT au CHU de Rouen.

À écouter également dans ce journal

Coronavirus - Que s'est-il passé avec les masques ? Aurait-on pu sauver des vies dans les Ehpad ? Le confinement a-t-il été trop tardif ? La commission d'enquête qui s'ouvre ce mardi devant l'Assemblée nationale entend disséquer les "défaillances" dans la gestion de la crise du coronavirus. 

À lire aussi
société
Var : une manifestation pour soutenir la famille en conflit avec des squatteurs

Faits divers - Dijon a été de nouveau la proie de tensions lundi soir, les forces de l'ordre ayant dû disperser un attroupement d'hommes cagoulés et armés voulant défendre leur quartier après trois expéditions punitives menées par des membres de la communauté tchétchène au cours du week-end. 

Chine - La situation épidémique à Pékin est "extrêmement grave", a averti un porte-parole de la mairie, alors que plus d'une centaine de personnes ont été contaminées depuis la semaine dernière dans la capitale chinoise par un soudain regain de contagion. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Le journal Société Hôpitaux
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants