2 min de lecture Transports

Coronavirus et confinement : comment être dédommagé de son pass Navigo ?

Vous n'avez plus que deux jours pour vous faire rembourser votre pass Navigo pour la période d'avril et de début mai. La plateforme dédiée au dédommagement lié au confinement ferme ce mercredi 17 juin au soir.

Un métro parisien quasiement vide le 8 avril 2020
Un métro parisien quasiement vide le 8 avril 2020 Crédit : STEPHANE DE SAKUTIN / AFP
Marie Gingault
Marie Gingault

Comme lors des grèves de décembre, Valérie Pécresse la présidente de la région Île-de-France et de sa régie de transport Île-de-France Mobilités a annoncé le remboursement des abonnements Navigo pour la période d'avril et de début mai, lorsque les Français étaient confinés en raison de la pandémie de coronavirus.

Ouverte le 20 mai, la plateforme dédiée au remboursement du Navigo pour la période de confinement ferme mercredi 17 juin au soir. Pour les retardataires vous pouvez encore, jusqu'à cette date, demander votre dédommagement en remplissant le formulaire disponible sur le site mondedommagementnavigo.fr. 

La somme remboursée varie entre 50 et 100 euros en fonction du type d'abonnement. "Cette mesure concerne tous les clients Navigo Annule, Navigo Mois qui se verront rembourser 100 euros. Les abonnés Navigo Senior et Imagine R se verront rembourser 50 euros", avait précisé Île-de-France Mobilités

Plus d'1,5 million de demandes déjà enregistrées

Le remboursement doit se faire en deux temps, la majorité des abonnés devraient déjà avoir reçu un premier virement de 24,80 euros pour les Navigo Annuel et Mois, et 12 euros pour les Senior et Imagine R. Le reste du dédommagement devrait se faire par un non-prélèvement de l'abonnement soit de juin soit de juillet, en fonction de l'enregistrement de la demande en ligne précise Le Parisien.   

Concernant les détenteurs d'un forfait Navigo Mois, Navigo Solidarité 75% Mois ou encore Navigo Réduction 50%, ils auront un virement bancaire environ trois semaines après leur demande. Ceux qui possèdent un Navigo Découverte Mois recevront quant à eux un chèque huit semaines maximum après leur demande de dédommagement.

Les 1,5 million de demandes déjà enregistrées par la plateforme représentent près de 120 millions d'euros de perte pour Île-de-France Mobilités. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Transports Île-de-France Valérie Pécresse
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants