4 min de lecture Faits divers

Les infos de 18h - Dijon : ce que l'on sait des expéditions punitives tchétchènes

Plus de 200 personnes auraient mené des expéditions punitives à Dijon depuis vendredi 12 juin. 110 gendarmes mobiles ont été appelés en renfort pour contenir les violences entre Tchétchènes et habitants d'un quartier sensible de la ville.

journal switch Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Le journal RTL de 18h du 15 juin 2020 Crédit Image : SAMIRA BOUHIN / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
RTL Soir On Refait le monde - Sotto
Thomas Sotto édité par Chloé Richard-Le Bris

Les Tchétchènes font la guerre à Dijon pour venger la mort d’un des leurs. Les images sont spectaculaires. Depuis vendredi 12 juin, au soir, Dijon est le théâtre d'affrontements ultra violents entre des membres de la communauté tchétchène et des habitants d'un quartier sensible.


Situation inédite et assez inquiétante pour qu'on envoie sur place des renforts de police : une demi section de CRS, des hommes de la brigade anticriminalité et un escadron de gendarmes mobiles, soit 110 militaires déployés dès ce soir, lundi 15 juin.

Les Tchétchènes sont venus de tout le territoire et même au-delà pour venger l'un des leurs. Un jeune tchétchène de 16 ans a été agressé mercredi 10 juin sur fond de trafic de stupéfiants. La communauté s'est donnée le mot et depuis vendredi soir, plus de 200 personnes ont mené des expéditions punitives.


Christophe Fernandez, délégué du syndicat Unité-GP Police : "C'est plus que de la guérilla urbaine (...). On est dans l’ultra-violence, on débarque avec des battes de baseball, barres de fer... Alors évidemment pour intimider, mais voire éventuellement pour blesser ou pire encore pour tuer."

Pas de mort à déplorer mais une dizaine de blessés. Le maire François Rebsamen a réclamé des renforts au ministre de l’Intérieur. Le renseignement territorial n’a pas vu venir cette affaire et donc nous nous sommes retrouvés confrontés à une bande de gens qui venaient faire eux-mêmes justice."

 
Dès ce soir, les 110 gendarmes mobiles viendront contenir les violences qui viennent de reprendre à Dijon.

À écouter également dans ce journal

Statue vandalisée - Un buste du général de Gaulle a été vandalisé dans le Nord. Depuis la mort de George Floyd, plusieurs statues controversées ont été déboulonnées ou vandalisées. L'Élysée appelle à ériger des contre-monuments.



Ouverture des frontières - L’Europe rouvre ses frontières aujourd’hui, lundi 15 juin. Jour J pour la France l’Allemagne, la Belgique, la Grèce. Pour l'Espagne, il faudra être un peu plus patient et attendre le 22 juin. L'Italie, elle, a pris un peu d'avance et a déjà rouvert ses frontières.

Coronavirus en Chine - Plus de 100 cas confirmés selon l’OMS. Plusieurs quartiers de Pékin ont été mis sous quarantaine. Les nouvelles contaminations seraient parties d'un marché de gros.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Dijon Bourgogne
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants