2 min de lecture Emploi

Les infos de 6h - Whirlpool : "On nous a roulés dans la farine", estime un ex-salarié

Les ex-salariés de Whirlpool ont promis un comité d'accueil "rock'n'roll" à Emmanuel Macron, qu'ils doivent rencontrer vendredi 22 novembre, et à qui ils comptent bien demander des explications sur l'échec de la reprise de leur entreprise.

monde-rouge-245x300 Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Les infos de 6h - Whirlpool : "On nous a roulés dans la farine", estime un ex-salarié Crédit Image : FRANCOIS NASCIMBENI / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Générique 3
Dominique Tenza édité par Maeliss Innocenti

Emmanuel Macron commence ce jeudi 21 novembre son déplacement en Picardie, où il compte casser son image de président déconnecté en montrant qu'il connaît bien les territoires. Cette visite va le mener face aux ex-salariés de Whirlpool, entreprise aujourd'hui liquidée après l'échec de la reprise par WN, la société de Nicolas Decayeux.

En octobre 2017, Emmanuel Macron avait visité l'usine avec ce repreneur qui devait sauver une partie des emplois. Il avait en effet prévu de réembaucher 277 salariés dans son entreprise pour les faire travailler sur des projets de voitures électriques et de casiers réfrigérés. Mais rien n'a pu aboutir. Aujourd'hui, il ne reste donc plus rien de Whirlpool. La société a été liquidée. Et les ex-salariés de Whirlpool ont bien l'intention de demander des comptes à Emmanuel Macron.


"Il n'y aura pas de tapis rouge qui sera déroulé. La dernière fois, quand il est revenu, il a eu de la chance d'avoir quelques sourires. On y croyait. Il y avait 600 personnes sur le site. Aujourd'hui on n'a rien du tout. Il a remis 150 personnes au chômage. À la rue. Forcément le comité d'accueil, il n'en aura pas. Ou ça va être rock'n'roll. On s'est fait avoir. C'était ni plus ni moins qu'une mascarade entre le gouvernement, une multinationale comme Whirlpool et un repreneur véreux comme Nicolas Decayeux. On nous a roulés dans la farine, c'est honteux", a ainsi estimé l'un des leurs au micro de RTL.

À écouter également dans ce journal

Disparition d'Estelle Mouzin - Monique Olivier doit être interrogée ce jeudi sur l'alibi de son ex-mari Michel Fourniret, qui a prétendu être chez lui, au téléphone à tenter de joindre son fils Jean-Christophe, le jour de la disparition d'Estelle Mouzin. Ce coup de fil, elle aurait pu elle-même le passer.

À lire aussi
C¸a peut vous arriver - Julien Courbet Julien Courbet
Emploi : un licenciement à 200 euros seulement


Les hôteliers parisiens en colère - Suite à l'accord de sponsoring passé entre Airbnb et le Comité olympique pour les JO 2024 à Paris, les hôteliers de la capitale ont décidé de suspendre leur participation à l'événement sportif. Ils jugent ce contrat "totalement irrespectueux envers les professionnels de l'hôtellerie".

"La Reine des neiges" et du box-office - Le film Disney La Reine des Neiges 2 est sorti mercredi 20 novembre dans les salles de cinéma en France et a cumulé 350.000 entrées. C'est tout simplement un record, le plus gros démarrage pour un Disney d'animation.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Emploi Économie Entreprises
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants