2 min de lecture Emploi

Les actualités de 6h - Whirlpool : à Amiens, le repreneur en redressement judiciaire

C'est un nouveau coup de massue pour les anciens salariés de Whirlpool d'Amiens. Leur repreneur est en redressement judiciaire.

Le site Whirlpool d'Amiens (illustration)
Le site Whirlpool d'Amiens (illustration) Crédit : FRANCOIS NASCIMBENI / AFP
Franck Antson - correspondant RTL dans le Nord
Franck Antson édité par Thomas Pierre

L'usine emblématique de Whirlpool d'Amiens, au centre de toutes les attentions pendant la présidentielle, est de nouveau menacée. Le repreneur est en redressement judiciaire. L'annonce est tombée mardi 28 mai : 162 personnes travaillent toujours sur le site d'Amiens, qui ne fabrique plus des sèche-linges mais des casiers réfrigérés.

Le chiffre d'affaires n'est pas à la hauteur des espérances du nouveau propriétaire. L'ancien délégué CFDT de Whirpool, Frédéric Chanterelle, n'est pas étonné par la tournure des événements. "Pour moi, c'est un énorme gâchis, après un an d'ouverture de cette entreprise et d'avoir tiré plusieurs fois la sonnette d'alarme. (...) On s'attendait à cet échec mais peut-être pas aussi rapidement. (...) "Comment cramer 15 millions d'euros en un an ?".


Le nouveau propriétaire du site, WN, "se trouve dans une impasse de trésorerie très importante qui va le conduire à se placer sous la protection du tribunal de commerce (...) pour assurer la prise en charge des salaires", a ainsi indiqué la préfecture de la Somme dans un communiqué en fin d'après-midi. 

Dès le lendemain de la fermeture de l'usine, délocalisée à Lodz (Pologne) par le géant américain de l'électro-ménager, le site était repris par l'industriel picard Nicolas Decayeux, président du Medef de la Somme. Rebaptisée WN, l'entreprise devait se lancer dans la production de casiers réfrigérés connectés, la fabrication de chargeurs de batteries pour vélos et voitures ou encore la création d'une usine collaborative.

À écouter également dans ce journal

À lire aussi
Agnès Pannier-Runacher, ministre déléguée à l'Industrie, invitée du Grand Jury le 20 septembre 2020 emploi
Bridgestone : "Un accord de méthode a été signé", annonce Pannier-Runacher sur RTL

Héritage Johnny - Les avocats de Laeticia vont faire appel de la décision du tribunal de Nanterre. La justice considère que Johnny Hallyday était résident français. Cela signifie qu'elle s'estime compétente pour trancher le litige entre l'épouse et les premiers enfants du chanteur.

France insoumise - Après son échec aux européennes, les règlements de comptes ont commencé chez LFI. Dès dimanche soir, Clémentine Autain, l'une des figures du mouvement, contestait la ligne choisie par Jean-Luc Mélenchon mais aussi son attitude conflictuelle.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Emploi Amiens Économie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants