1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Les infos de 6h - Obligation vaccinale des soignants : "C'est abject", réagit une infirmière
2 min de lecture

Les infos de 6h - Obligation vaccinale des soignants : "C'est abject", réagit une infirmière

"L'intérêt individuel doit être à mon sens aussi important que l'intérêt général", plaide Lydia, infirmière depuis 18 ans, qui se dit prête à changer de métier.

Un malade du Covid en soins intensifs à l'hôpital Nord de Marseille.
Un malade du Covid en soins intensifs à l'hôpital Nord de Marseille.
Crédit : NICOLAS TUCAT / AFP
Les infos de 6h - Obligation vaccinale des soignants : "C'est abject", réagit une infirmière
08:24
Le journal RTL de 6h du 15 septembre 2021
08:24
Frédéric Perruche - édité par Marie Gingault

La décision entre en vigueur ce mercredi 15 septembre : les personnels hospitaliers non vaccinés ne peuvent plus venir travailler. Il restait au dernier décompte 300.000 soignants non vaccinés, une toute petite minorité d'irréductibles anti-vaccin.

À l'hôpital de Montélimar, ils représentent tout de même 10% des salariés, c'est notamment le cas de Lydia, 45 ans, infirmière depuis 18 ans. Celle qui a travaillé en première ligne dans un service dédié au coronavirus ne minimise pas les dangers de la maladie. Elle a contracté le virus, tout comme ses enfants et ses parents, toutefois ce vaccin en particulier l'inquiète : "Je ne dis pas que c'est un poison, mais simplement que c'est un traitement novateur donc on ne peut pas obliger quelqu'un à recevoir un produit si lui ne se sent pas en danger", nous confie la soignante.

"Tous les autres vaccins que j'ai faits, je les ai faits pour les autres, mais aussi pour moi. Donc l'intérêt individuel doit être à mon sens aussi important que l'intérêt général", poursuit Lydia. Après des semaines de réflexion, choquées par les annonces du Président mi-juillet, elle reste sur ses positions et prend le risque de perdre son travail : "Pour moi c'est abject, j'ai énormément pleuré, j'ai jamais autant pleuré que depuis le 12 juillet, jamais. Donc oui je suis prête à aller jusqu'au bout, changer de métier et me dire que c'était peut-être la pire décision de ma vie, ou peut-être la meilleure", conclut l'infirmière. 

Cette mère de famille, qui élève seule ses trois enfants, envisage même de quitter la France pour continuer à exercer dans un autre pays. En l'occurrence, à l'hôpital de Montélimar, 150 opérations non urgentes vont devoir être reprogrammées. 

À écouter également dans ce journal :

À lire aussi

Météo - Les orages du siècle se sont abattus mardi dans le Gard. 19.000 éclairs recensés par les observateurs avec parfois 2,50 mètres d'eau tombés en 3 heures, du jamais dans le département. Les dégâts sont colossaux et une personne est portée disparue. 


Police - Emmanuel Macron a promis 500 millions d'euros supplémentaires dès l'année prochaine pour recruter et mieux équiper les forces de l'ordre.Le chef de l'État promet également de simplifier les procédures d'enquête. 

Football - Messi, Neymar et Mbappé ensemble sur un terrain : cela devrait se produire ce mercredi. Le PSG entame sa campagne de Ligue des Champions ce soir en Belgique. Hier soir, Lille a fait 0 partout contre Wolfsburg. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/