1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Les infos de 6h - Loire-Atlantique : des parents d'élèves demandent le départ d'un instituteur
2 min de lecture

Les infos de 6h - Loire-Atlantique : des parents d'élèves demandent le départ d'un instituteur

Enfants chronométrés, humiliés voire traumatisés... Des parents de Saint-Brevin-les-Pins se sont réunis dimanche pour demander le départ d'un enseignant de CP dont les méthodes choquent.

Une élève dans une salle de classe (illustration).
Une élève dans une salle de classe (illustration).
Crédit : Fred DUFOUR / AFP
Les infos de 6h - Loire-Atlantique : des parents d'élèves demandent le départ d'un instituteur
08:18
Le journal RTL de 6h du 06 décembre 2021
08:18
Mathieu Lopinot - édité par Nicolas Barreiro

Les parents ne veulent plus de cet instituteur pour leurs enfants. Depuis plusieurs semaines, ils s'inquiètent des méthodes très rudes employées par l'enseignant de CP, qui avait déjà été dénoncé lorsqu'il travaillait dans une autre commune. Dimanche 5 décembre, ils se sont à nouveau rassemblés pour demander son départ.

Une centaine de parents d'élèves étaient réunis devant l'école publique François Dallet, à Saint-Brevin-les-Pins. Leurs enfants leur racontent que l'instituteur hurle et les humilie. "Il va les chronométrer, il va les mettre en conflit, il va leur promettre des récompenses qu'il ne donnera pas, il va leur parler très fort, il va les humilier", relate le père d'un élève. "Il y a des pipis au lit qui viennent, il y a de l'eczéma qui revient", poursuit-il. 

"On les sent dans une espèce de peur permanente. C'est inconcevable qu'ils commencent leur scolarité comme ça", déplore une mère. Les enfants ne veulent plus aller à l'école et les cas se multiplient. "Jeudi, on cherchait mon fils partout le matin à 7h30. Il était caché dans la maison et nous disait 'Papa, je veux pas y aller, le prof est trop méchant'", témoigne un parent.

Des maltraitances psychologiques déjà dénoncées

L'enseignant d'une quarantaine d'années est titulaire de ce poste depuis début novembre. Rapidement, 11 élèves, sur les 24 de la classe, sont retirés de l'école par les parents. "Notre but est de mettre en sécurité les enfants mais tant que je le sentirai en danger, il ne retournera pas à l'école", assure une mère. 

À écouter aussi

Les parents d'élèves de Saint-Brevin ont reçu les témoignages de parents d'autres écoles. Certains remontent à dix ans, attestant déjà de maltraitances psychologiques de la part de l'enseignant. "Ce monsieur, ça fait dix ans qu'on lui laisse une chance. Chaque année, on pénalise des enfants. Maintenant c'est fini, il faut que l'Éducation nationale lui trouve une place où il ne soit pas avec des enfants. Il faut que ça cesse", poursuit cette maman. Une rencontre entre les parents et l'inspecteur d'académie est prévue ce lundi 6 décembre au soir.

À écouter également dans ce journal

Éric Zemmour - Le premier meeting du candidat à la présidentielle a été marqué par des affrontements à l'intérieur et à l'extérieur de la salle à Villepinte. 

Coronavirus - Alors que le pic de la cinquième vague se dessine, la situation sur les marchés de Noël inquiète les commerçants. À Strasbourg, les panneaux rappelant les gestes barrières se multiplient mais ne sont pas toujours respectés.

Formule 1 - Le suspense reste total à l'issue du Grand Prix d'Arabie Saoudite. Après une course folle remportée par Lewis Hamilton, le Britannique se trouve désormais à égalité avec Max Verstappen. Le dénouement de cette saison se jouera dimanche.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/