1. Accueil
  2. Actu
  3. Débats et société
  4. Les infos de 5h - Féminicide à Mérignac : un rapport accablant pointe de graves manquements

Les infos de 5h - Féminicide à Mérignac : un rapport accablant pointe de graves manquements

Le rapport du féminicide de Mérignac est accablant. Le gouvernement veut tirer les leçons de cette longue suite de défaillances.

Une femme déposant des fleurs devant la maison où a été tuée Chahinez, à Mérignac.
Une femme déposant des fleurs devant la maison où a été tuée Chahinez, à Mérignac.
Crédit : MEHDI FEDOUACH / AFP
Les infos de 5h - Féminicide à Mérignac : un rapport accablant pointe de graves manquements
08:39
Le journal RTL de 5h du 10 juin 2021
08:39
Anne Le Henaff
Anne Le Henaff
Journaliste

"La justice et la police ont failli" : rapport accablant après le féminicide de Mérignac, en Gironde. Il y a un mois, une femme d'une trentaine d'années était morte brûlée vive en pleine rue, tuée par son mari violent, un multi-récidiviste non équipé de bracelet anti-rapprochement. L'enquête montre une série de graves défaillances. 

En effet, lorsque Mounir sort de prison au bout de quatre mois grâce à un aménagement de peine, sa femme n'est pas informée, ce n'est pas obligatoire, elle n'a donc pas pu s'y préparer. Chahinez porte plainte : son mari la frappe, mais selon le rapport la plainte n'a pas été transmise au parquet, seulement des grilles d'évaluation du danger, en partie illisibles. 

Les policiers cherchent à retrouver le conjoint violent et contactent alors son conseiller pénitentiaire, mais ne lui demandent pas si des rendez-vous sont prévus. C'était pourtant le cas : il y en a eu deux. Cela aurait pu permettre de l'interpeller.

Quelques jours plus tard, un comité de pilotage sur les téléphones grave danger se réunit : le cas de Chahinez est évoqué, mais personne ne se demande s'il faut lui attribuer l'un de ces téléphones. Le 29 mars, Mounir vient au commissariat car il ne peut pas voir ses enfants, il est très en colère. L'agente d'accueil lui demande de partir et Mounir s'en va. L'homme n'a pas été arrêté parce que le logiciel du commissariat n'était pas connecté au fichier des personnes recherchées.

À lire aussi

De graves manquements dont le gouvernement veut tirer des leçons. Il a par ailleurs promis de nouvelles mesures et notamment le développement des téléphones grave danger. 

À écouter également dans ce journal :

Coronavirus - Cas contact, Jean Castex a été placé à l'isolement après que son épouse a été testée positive au covid. Le Premier ministre quitté le domicile familial afin de réduire la période d'isolement de 17 à 7 jours.


Macron giflé dans la Drôme - L'homme suspecté d'avoir giflé le président sera jugé ce jeudi 10 mai en comparution immédiate. Le profil de l'homme de 28 ans se dessine : fan de jeux de plateau mais aussi adepte des sites d'extrême droite sur internet. 

DieselGate - Après Renault, c'est Peugeot qui va devoir rendre des comptes. Le constructeur a à son tour été mis en examen dans le dossier du DieselGate : ces tests truqués pour apparaître moins polluant. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/