1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Les infos de 5h - Agression à l'hôpital Robert-Debré : les urgences font valoir leur droit de retrait
1 min de lecture

Les infos de 5h - Agression à l'hôpital Robert-Debré : les urgences font valoir leur droit de retrait

Cinq employés de l’hôpital parisien ont été blessés par un homme fortement alcoolisé dans la soirée de samedi 5 septembre.

Des infirmiers dans un hôpital (illustration)
Des infirmiers dans un hôpital (illustration)
Crédit : PHILIPPE HUGUEN / AFP
Les infos de 5h - Agression et droit de retrait à l'hôpital Robert-Debré
06:59
Le journal RTL de 5h du 08 septembre 2020
06:59
Vincent Serrano - édité par Venantia Petillault

Après une agression dans la soirée de samedi 5 septembre pendant laquelle cinq employés ont été blessés, l’équipe de nuit des urgences pédiatriques de l’hôpital parisien Robert-Debré a fait valoir son droit de retrait.

Ils ont repris leur poste hier soir, quelques peu rassurés par la présence d'agents de sécurité mais encore traumatisés. "C'est un déchaînement de violence, c'était fait pour tuer. Ils ont appuyé sur le lobe orbital d'un homme qui est déjà à terre et donné de violents chassés dans la tête de l'agent de sécurité, c'était d'une violence extrême. On pense tous être protégés quelque part en étant en hôpital pédiatrique mais on est en train de tendre vers les mêmes dysfonctionnements qui peuvent se passer chez l'adulte. On est pas formés face à cela et ce n'est pas entendable. J'ai des collègues qui ont dit 'on va se former au pied-poing', mais non, on ne doit pas en arriver là pour assurer notre propre sécurité. Il faut trouver des solutions sinon on va craquer et on retournera en grève", prévient Laetitia, auxiliaire de puériculture. 

À écouter également dans ce journal

Affaire des chevaux mutilés - un homme de 50 ans est actuellement en garde à vue dans le Haut-Rhin, suspecté d'être l'auteur d'attaques de chevaux dans l'Yonne dans la nuit du 24 au 25 août dernier.

Coronavirus - Kylian Mbappé a quitté le groupe de l’Équipe de France après avoir été testé au positif au coronavirus, et ne participera donc pas à la rencontre de Ligue des nations contre la Croatie, le 8 septembre.

Sports - Joueuses, joueurs, spectatrices et spectateurs de Roland-Garros devront respecter des mesures sanitaires strictes édictées lundi par les organisateurs. Cela a conduit la n°1 mondiale Ashleigh Barty à renoncer à disputer le tournoi parisien.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/