2 min de lecture Seniors

Les infos de 22h - Aide à domicile : "Plus d'une centaine d'euros par mois de surplus", dit Marie-Béatrice Levaux

Le gouvernement va supprimer l'an prochain un avantage accordé spécifiquement aux personnes âgées de plus de 70 ans qui emploient une aide à domicile.

Une aide à domicile (illustration)
Une aide à domicile (illustration) Crédit : JEFF PACHOUD / AFP
Anais Bouissou
Anaïs Bouissou édité par Thomas Pierre

La surprise des retraités après l'annonce du gouvernement de raboter les aides ménagères aux personnes de plus de 70 ans. Une réduction du temps d’assistance voire une suppression qui ne s'appliquera pas aux malades dépendantes ni aux handicapées 
mais une niche à plusieurs millions d'euros pour l'État. 
 
Aujourd’hui, après 70 ans, quand vous employez des aides à domicile, pour le ménage ou le jardinage par exemple, vous êtes exonéré de cotisation patronale. Vous n’avez rien de plus à débourser, à part pour la cotisation accident du travail-maladie professionnelle, dès lors que vous vous faites aider jusqu’à 65 h de travail par mois au SMIC. 

Cette mesure existe depuis plus de 30 ans. Mais à l’avenir cette niche sociale serait supprimée, pour les personnes en bonne santé, et peu importe vos revenus, qu’ils soient élevés ou non. Les seuls qui y auraient encore droit seraient les plus de 70 ans en situation de dépendance ou de handicap. 

"Plus d'une centaine d'euros par mois de surplus"

Une coupe budgétaire qui a du mal à passe chez nos seniors et leur famille, comme l'atteste Marie-Béatrice Levaux, présidente de la fédération des employeurs particuliers : "Je suis à la fois triste et en colère (...) On nous dit qu'on va détruire un dispositif qui concerne 700.000 retraités de plus de 70 ans", estime-t-elle. "Plus vous avez d'heures et plus cela va vous coûter cher. On peut aller au moins à plus d'une centaine d'euros par mois de surplus", ajoute-t-elle.


Cette mesure est motivée par le constat que "le critère de l'âge est non pertinent, car il y a des gens dépendants avant 70 ans et d'autres autonomes après cet âge", a précisé une source gouvernementale. Décidée dans un souci "de justice sociale", la mesure n'a pas pour objectif premier de réaliser des économies, même si, en l'occurrence, elle pourrait permettre de dégager 310 millions d'euros "au maximum", selon la même source.

À écouter également dans ce journal

À lire aussi
Le patch connecté Grapheal Connecté
Grapheal, le pansement qui repère les infections et aide à la cicatrisation

Mediator - Dix ans après l'éclatement du scandale du Mediator, le procès s'ouvre ce lundi 23 septembre et va durer 6 mois. Le médicament est à l'origine d'un des plus grands scandale sanitaire, ayant déclenché des problèmes cardiaques chez des milliers de consommateurs. 

Carlos Ghosn -  Le gendarme américain de la Bourse, la SEC, a accusé lundi 23 septembre l'ancien PDG de l'alliance Renault-Nissan et un de ses lieutenants, Greg Kelly, d'avoir dissimulé plus de 140 millions de dollars de rémunération. 

Thomas Cook -  Le voyagiste en faillite annonce que 10.000 clients de sa filiale française sont actuellement en vacances. Ceux qui avaient prévu de partir doivent annuler leur départ. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Seniors Retraites Aide
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants