1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Les infos de 18h - Marseille : plusieurs habitants contraints à vivre dans des containers
2 min de lecture

Les infos de 18h - Marseille : plusieurs habitants contraints à vivre dans des containers

Ils vivent dans une "tombe" de 10m². Des habitants de Marseille sont contraints depuis plus d'un an à habiter des containers, parfois sans fenêtre.

Des containers (photo d'illustration)
Des containers (photo d'illustration)
Crédit : Hoang Dinh Nam - AFP
Les infos de 18h - Marseille : plusieurs habitants contraints à vivre dans des containers
17:14
Le journal RTL de 18h du 01 août 2021
17:14
Samia BELBACHIR - édité par Nicolas Barreiro

Leur calvaire dure depuis un an. Des dizaines d'habitants de Marseille, des gens modestes du quartier populaire de la Belle de Mai, dont des personnes âgées, vivent actuellement une situation scandaleuse. 

À cause de travaux dans leurs logements, et parce qu'il n'y a pas de place pour les loger ailleurs, ils vivent dans des containers entassés dans une cour d'immeubles. Pas moins de 70 containers en métal, empilés les uns sur les autres, en plein cagnard, dans une cour d'immeubles. Certains n'ont même pas de fenêtre, et leur taille parfois inférieure à 10 mètres carrés.

"Ça ressemble à une tombe. Et dans un tombe vous dormez comme un mort. La journée vous sortez, le soir vous êtes mort dans une tombe de 9m²", décrit Ali, qui vit dans ce container depuis un an et demi. "J'ai des toilettes, une douche, le fourneau mais il n'y a pas de fenêtre". En revanche, il y a des nuisibles. "Les rats, c'est la nuit qu'ils sortent, à 21h ça commence. On a pris l'habitude, c'est pour le dépannage", se rassure-t-il. Contacté par RTL, le bailleur n'a pas répondu à nos sollicitations.

À écouter également dans ce journal

Formule 1 - C'est la première victoire de sa carrière en Grand Prix. À 24 ans, Esteban Ocon a remporté le GP de Hongrie au terme d'une course totalement folle. 

À lire aussi

Jeux Olympiques - Les fleurettistes Erwann Le Pechoux, Enzo Lefort, Julien Mertine et Maxime Pauty ont décroché la cinquième médaille d'or pour la délégation française à Tokyo. En natation, Florent Manaudou remporte la médaille d'argent au 50m nage libre.

Rave party - La quatrième vague de l'épidémie commence à se dessiner dans plusieurs départements, pourtant certains continuent à ne pas respecter les consignes sanitaires. La nuit dernière, de nombreuses rave party ont eu lieu dans toute la France.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/