1 min de lecture Animaux

Les rats aiment jouer à cache-cache, montre une étude

Une équipe de chercheurs allemands a découvert que des rats étaient capables de comprendre le jeu de cache-cache, et d'y prendre un réel plaisir.

Des rats (illustration)
Des rats (illustration) Crédit : Sanjay Kanojia / AFP
Ryad Ouslimani
Ryad Ouslimani
et AFP

Le rat est un animal intelligent, les études scientifiques le démontrent à travers de multiples expériences. Mais il semble qu'il aime aussi le jeu, à en croire une étude de neuroscientifiques allemands. Ils ont ainsi passé deux semaines dans une pièce remplie de cartons, et se sont rendus compte que les rats jouaient avec eux à cache-cache. Les animaux étaient étonnamment adeptes du jeu.

Les rats semblaient sincèrement heureux de découvrir leurs compagnons humains ou d'être attrapés par eux, à en juger par les petits bonds de joie et les cris ultrasoniques qu'ils poussaient, inaudibles pour l'oreille humaine et dont des travaux antérieurs ont montré qu'ils étaient associés au bien-être, explique l'étude publiée dans la revue Science.  

À l'issue du jeu, les rats n'étaient pas récompensés par des friandises (ce qui aurait invalidé l'expérience), mais par une interaction sociale positive, sous la forme d'un contact physique. 

Le plaisir de jouer

"Ils cherchent notre main, nous leur chatouillons les côtes, c'est un peu comme si on jouait avec des chatons ou des chiots", dit Konstantin Hartmann, de l'université Humboldt de Berlin, où sont également basés les autres membres de l'équipe. Les scientifiques pensent que les rats (mâles et adolescents dans ce cas) étaient motivés non seulement par ces interactions, mais parce qu'ils aimaient aussi le jeu en soi. 

À lire aussi
L'image "The Moment" du photographe Yongqing Bao a reçu le prix Wildlife photographer of the year 2019 nature
La meilleure photo animalière de l’année illustre le défi ultime de la nature

Outre les cris et sauts de joie, les rats allaient se recacher ailleurs lorsqu'ils étaient trouvés, comme s'ils voulaient prolonger la séance de jeu et retarder la récompense. 

Pendant l'expérience, les rats ont même appris que lorsqu'ils commençaient le jeu à l'intérieur d'une boîte fermée, puis ouverte à distance, cela signifiait qu'ils devaient "chercher" les humains cachés, tandis que lorsqu'ils commençaient le jeu avec la boîte ouverte, cela signifiait qu'ils devaient se cacher. "Ce fut une surprise de voir à quel point ils se débrouillaient bien", a ajouté le chercheur à l'AFP.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Animaux Sciences Découverte scientifique
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants