1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Les infos de 18h - Coronavirus : ce que l'on sait du variant BA.2
2 min de lecture

Les infos de 18h - Coronavirus : ce que l'on sait du variant BA.2

Un sous-variant d’Omicron, baptisé BA.2, attire l'attention des scientifiques. Il serait majoritaire au Danemark notamment, où l’épidémie repart à la hausse.

Une scientifique qui analyse des échantillons dans un microscope (illustration).
Une scientifique qui analyse des échantillons dans un microscope (illustration).
Crédit : Luis ACOSTA / AFP
Les infos de 18h - Coronavirus : ce que l'on sait du variant BA.2
17:14
Le journal RTL de 18h du 20 janvier 2022
17:14
Virginie Garin - édité par Thibault Nadal

Après le variant Delta et le variant Omicron, voilà désormais que certains scientifiques renommés, comme l'épidémiologiste Antoine Flahault, s'inquiètent d'un petit nouveau, baptisé BA.2.

C'est Omicron qui a un peu muté. Il lui ressemble, mais avec d'autres petites différences génétiques. Il a notamment été repéré dans pas mal de pays, comme l'Inde, le Royaume-Uni ou l'Allemagne. Pour l'instant, de ce que l'on sait, il ne serait pas plus dangereux, mais peut être un peu plus contagieux. Au Danemark, ce nouveau variant serait majoritaire et justement dans ce pays, la courbe est en train de repartir vers le haut. Même vacciné ou infecté une première fois avec Omicron, on pourrait être réinfecté avec ce BA.2 et c'est pour ça que certains épidémiologistes sont intrigués.

En France, une vingtaine de cas ont été repérés par séquençage selon le professeur Bruno Lina à Lyon. Mais le professeur se veut assez rassurant. Selon lui, il n'y a aucun impact sur la sévérité du virus : il ferait surtout des formes légères et n'aurait pas d'impact non plus sur la transmission. 

Les chercheurs sont donc partagés sur ce nouveau sous variant, qui va être surveillé de près dans les semaines qui viennent.

À écouter également dans ce journal

À lire aussi

Procès : Éric Zemmour comparaît ce jeudi 20 janvier devant la cour d'appel dans un procès pour contestation de crime contre l'humanité. L'avocat a demandé son report, mais la Cour a refusé, ce qui a entraîné le départ de ce dernier. Il n'y a donc plus personne sur le banc des accusés.

Faits-divers : L'homme surnommé le "cannibale des Pyrénées" s'est échappé de sa prison à Toulouse ce mercredi, avant d'être interpellé quelques heures plus tard. Dans ce laps de temps, il a agressé à coups de barre une passante. 

Maladie - Selon plusieurs syndicats, des millions d'animaux, en priorité des canards pourraient être abattus à cause de l'épidémie de grippe aviaire qui frappe les élevages du Sud-Ouest de la France.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/