1. Accueil
  2. Actu
  3. Bien-être
  4. Les infos de 5h - Coronavirus : ce que l'on sait du variant Omicron
1 min de lecture

Les infos de 5h - Coronavirus : ce que l'on sait du variant Omicron

Le variant Omicron progresse de manière fulgurante en France. Il représente près de 20% des cas positifs aujourd'hui.

Un chercheur analyse des variants du coronavirus (illustration)
Un chercheur analyse des variants du coronavirus (illustration)
Crédit : HENNING BAGGER / RITZAU SCANPIX / AFP
Les infos de 5h - Coronavirus : ce que l'on sait du variant Omicron
00:09:14
Le journal RTL de 5h du 22 décembre 2021
00:09:14
Virginie Garin - édité par Thibault Nadal

Face à la cinquième vague, le gouvernement veut accélérer la lutte contre la Covid-19, surtout avec la poussée spectaculaire du variant Omicron.

Dans les laboratoires, les biologistes ont l'impression de revivre la vague du variant anglais il y a un an, mais cette fois avec un variant nouveau, beaucoup plus contagieux, qui se répand d'abord dans les grandes villes. Mais le variant Omicron est bien pire. Il représente déjà 20% des cas en France, 30% en Ile-de-France et il sera majoritaire normalement à la fin de la semaine à Paris. 

Il est beaucoup plus contagieux que le variant Delta. Mais pour l'instant, les scientifiques sont incapables de dire s'il est plus dangereux que le variant Delta. Le seul espoir vient d'Afrique du Sud, dans la province de Johannesburg et du Cap où il est apparu début novembre. Le nombre de cas a commencé à baisser au bout de trois à quatre semaines. Là-bas, la vague a été fulgurante, mais beaucoup plus courte que les autres. 

À écouter également dans ce journal

Coronavirus - Face à la vague du variant Omicron, le gouvernement veut accélérer la transformation du passe-sanitaire en passe vaccinale.  

À lire aussi

Allemagne - Afin de freiner la cinquième vague, le nouveau chancelier allemand, Olaf Schloz a annoncé ce mardi que les compétitions sportives se joueraient à huis clos à partir du 28 décembre.


Pénurie de fromages - En raison des fortes pluies de l'été dernier, les productions de fromages auvergnats seront moins importantes cette année. Il pourrait même y avoir une tension, voire un risque de pénurie, à quelques jours des fêtes de fin d'année. 

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/