1 min de lecture Nice

Les infos de 18h - Attaque à Nice : un quatrième homme placé en garde à vue

Un quatrième homme a été placé en garde à vue dans le cadre de l'enquête sur l'attaque de la basilique Notre-Dame de Nice, qui a fait trois morts et plusieurs blessés jeudi.

journal switch Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Le journal RTL de 18h du 31 octobre 2020 Crédit Image : Valery HACHE / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date :
La page de l'émission
Anne Le Henaff
Anne Le Henaff édité par Valentin Deleforterie

Un Tunisien de 29 ans a été interpellé samedi après-midi à Grasse (Alpes-Maritimes). L'homme est soupçonné d'avoir participé, de près ou de loin, à l'attaque au couteau qui a fait trois morts, jeudi.

Hier, deux hommes ont été arrêtés à Nice. Ils vivaient apparemment dans le même logement. La garde à vue du premier homme arrêté dans cette enquête a quant à elle été prolongée.

Au total, quatre personnes sont donc interrogées. Les enquêteurs tentent de comprendre quel a été le rôle éventuel de chacun, s'ils ont aidé d'une manière ou d'une autre le terroriste.

L'assaillant, lui, est toujours à l'hôpital. Il a été blessé lors de sa neutralisation par la police dans la basilique. Il n'est pas conscient et n'est donc pas en état d'être interrogé sur son acte, sur ses motivations, ou sur de possibles complicités ou aides logistiques.

À écouter également dans le journal

À lire aussi
Un camion de pompiers (illustration). incendie
Nice : un incendie pousse un homme à se défenestrer du cinquième étage

Agression - Un prêtre orthodoxe de nationalité grecque a été blessé par balle dans le 7e arrondissement de Lyon, samedi après-midi. Le tireur a pris la fuite.
Confinement - Plusieurs maires de petites et moyennes villes ont pris des arrêtés autorisant l'ouverture des commerces non-alimentaires dans leur commune. C'est le cas à Perpignan, à Brive, ou encore à Colmar.

Manifestations anti-françaises - Dans une interview accordée à Al-Jazeera, Emmanuel Macron a tenté d'apaiser la situation. "Je comprends que ça puisse choquer, mais il faut en parler", a souligné le chef de l'État.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Nice Attentat à Nice Terrorisme
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants