2 min de lecture École

Les infos de 12h30 - Coronavirus et rentrée 2020 : les professeurs inquiets pour demain

C'est la pré-rentrée pour près de 800.000 enseignants ce lundi 31 août, un jour avant la rentrée des élèves. Alors que tous devront porter un masque, les professeurs sont inquiets du respect du protocole sanitaire par les élèves.

journal switch Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
RTL Midi du 31 août 2020 Crédit Image : JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Morad Djabari
édité par Sarah Rozenbaum

C’est une pré-rentrée masquée pour plus de 800.000 enseignants. Ils vont devoir apprendre à faire la classe à voix haute et en faisant passer beaucoup de messages avec les yeux dans le cadre d’un protocole sanitaire très strict. 

À Longjumeau, au lycée Jean Perrin, monsieur Doison se demande si cette année, il pourra enseigner le dessin industriel à ses élèves ou plutôt passer son temps à faire appliquer les gestes barrières

"Je pense que ça va être problématique. On va être encore plus sur leur dos. Déjà que le règlement, on est toujours en train de leur répéter alors qu’ils le savent donc ça risque d’être la même chose avec le masque. C’est le rôle du prof aussi de gérer les élèves, de faire le policier mais on s’attend à une année un peu compliquée."

Dès demain, une centaine d’élèves vont débarquer. Le marquage au sol est là, les sens de circulation aussi mais une professeure de français s’interroge. Avec 750 élèves dans ce lycée, ce protocole sanitaire lui paraît un peu léger : "Il y aura un système particulier mais qui sera beaucoup moins abouti qu’au mois de juin donc je trouve ça assez inquiétant. J’ai l’impression qu’on nous a préparé une rentrée et que dans deux semaines, on va nous donner de nouveaux éléments. Je suis quasiment sûre qu’on va changer tout à ce moment-là. Je suis pas sereine."

À lire aussi
Une mère accompagnant ses enfants à l'école (illustration) enseignement
Covid-19 : première baisse des effectifs depuis dix ans dans l'enseignement catholique

Madame Eskenazi, la principale, est un peu plus confiante même si ça s’annonce compliqué : "Nous nous attendons à avoir des jeunes dubitatifs voire récalcitrants au sujet du port du masque. Nous nous y sommes préparés, nous l’avons anticipé pour pouvoir les sensibiliser et pouvoir faire en sorte que le masque devienne leur outil quotidien."

À écouter également dans ce journal

SNCF - Un trajet Hendaye-Paris a mis près de 24h à arriver à cause de plusieurs problèmes, notamment des caténaires abîmés. Les 3.000 voyageurs seront remboursés à 300%.

Fait divers - Des investigations vont être menées afin de voir si le suivi de l’homme multirécidiviste ayant reconnu avoir violé et tué une jeune fille de 15 ans à Nantes n’a pas été effectué correctement à sa sortie de prison en 2016.

Entreprises - Le protocole de port du masque en entreprise est encore flou à la veille de son obligation. Des discussions sont toujours en cours afin de déterminer les exceptions à ce règlement. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
École Rentrée Rentrée scolaire
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants