1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Les actualités de 6h30 - La reconnaissance faciale testée dans deux lycées français
2 min de lecture

Les actualités de 6h30 - La reconnaissance faciale testée dans deux lycées français

Un système de reconnaissance faciale va être testé en exclusivité mondiale à l'entrée de deux lycée français. Le dispositif destiné à éviter les intrusions suscite déjà la controverse.

Des caméras de surveillance (illustration)
Des caméras de surveillance (illustration)
Crédit : Roland Weihrauch / dpa / AFP
Les actualités de 6h30 - La reconnaissance faciale testée dans deux lycées français
09:59
Les actualités de 6h30 - La reconnaissance faciale testée dans deux lycées français
09:59
Michaël Lefebvre & Joanna Wadel

Jusqu'où peut-on aller pour interdire les intrusions dans les lycées ? C'est la question que pose que le système innovant qui va être testé en exclusivité mondiale dans deux lycées du sud de la France. Des caméras à reconnaissance faciale vont être installées à Marseille et à Nice. 

Ce dispositif futuriste est néanmoins controversé. Les élèves volontaires pour se prêter au test devront passer chacun par un portique d’identification composé d'une caméra et d'un lecteur de badge. Selon Philippe Albert, le proviseur du lycée Les Eucalyptus de Nice, les surveillants seront toujours au cœur du dispositif. 

Il précise que tout élève qui ne se présenterait pas muni de son badge personnel serait immédiatement identifié par le système de surveillance. Les lycéens seraient plutôt favorables à cette expérimentation, malgré quelques interrogations. 

Certains se disent rassurés à l'idée que des intrus ne puissent plus pénétrer dans l'établissement, "on se sentira plus en sécurité", confie l'un d'entre eux. D'autres, plus sceptiques, s'inquiètent de l'utilisation de leur image et de leurs données, stockées par le système, potentiellement piratable

À lire aussi

Pour ces mêmes raisons, les syndicats enseignants demeurent sceptiques face à ce dispositif, qui a pourtant été validé par la CNIL (Commission Nationale De L'informatique et Des Libertés). 

À écouter également dans ce journal

Info RTL - Confirmation des lourds antécédents psychiatriques de l'incendiaire présumée de la Rue Erlanger. La suspecte d'une quarantaine d'années a été placée à 13 reprises en établissement spécialisé depuis 10 ans à la demande de sa famille. Elle en était sortie mercredi de la semaine dernière. Sa garde à vue a été suspendue, elle se trouve à l'infirmerie psychiatrique de la Préfecture de Police de Paris.

États-Unis - Donald Trump a prononcé un discours rassembleur sur l'état de l'Union. C'est l'exercice qui veut cela, devant le Congrès, le président américain a appelé Républicains et Démocrates au compromis, alors que l'Administration américaine sort d'un mois de blocage à cause d'un conflit sur le mur à la frontière mexicaine.

Emploi - Le secteur de l'hôtellerie-restauration planche sur un nouveau type de CDI. Information des Echos ce matin. La principale Fédération des Cafés-Hôtels-Restaurants envisage de créer une plateforme internet qui paierait les salariés. Ces derniers toucheraient un revenu entre deux postes dans des établissements différents. 

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/