1. Accueil
  2. Actu
  3. Débats et société
  4. Le président du Grand Est enfariné lors d'une manifestation pour les langues régionales

Le président du Grand Est enfariné lors d'une manifestation pour les langues régionales

Jean Rottner, président de la région Grand Est et candidat LR à sa réélection, a été aspergé de farine alors qu'il quittait un rassemblement pour défendre l'apprentissage de la langue alsacienne ce samedi 29 mai.

Le président de la région Grand Est Jean Rottner lors d'une manifestation pour défendre l'apprentissage de la langue alsacienne à Colmar, le 29 mai 2021.
Le président de la région Grand Est Jean Rottner lors d'une manifestation pour défendre l'apprentissage de la langue alsacienne à Colmar, le 29 mai 2021.
Crédit : SEBASTIEN BOZON / AFP
Sarah Belien
Sarah Belien
Journaliste

Jean Rottner salue ironiquement "un hommage à la pâtisserie alsacienne". Le président de la région Grand Est et candidat LR à sa réélection a été aspergé de farine ce samedi 29 mai alors qu'il se participait à un rassemblement pour défendre l'apprentissage en immersion de la langue alsacienne à Colmar.

L'ancien maire de Mulhouse allait quitter la manifestation organisée devant les locaux de l'association "Eltern Alsace" lorsqu'il a reçu une importante quantité de farine sur la tête. La personne demeure non identifiée, en revanche des cris de "traître" et de "félon" ont été entendus. "Se faire enfariner à cette occasion par un autonomiste est une forme de reconnaissance. Je suis très sensible à cet hommage à la pâtisserie alsacienne", a réagit Jean Rottner avec ironie sur Twitter.

Jean Rottner s'était fait défenseur du maintien de l'Alsace en tant que région à part entière avant la fusion avec la Lorraine, et la Champagne-Ardenne. Il a finalement accepté en cours de mandat la présidence de la région Grand Est. Une position mal accepté par certains Alsaciens, malgré la renaissance institutionnelle sous les traits de la nouvelle Collectivité européenne d'Alsace (CEA).

Des manifestations partout en France

De la Bretagne à l'Occitanie en passant par le Pays basque, plusieurs manifestations sont prévues tout au long de la journée en France pour protester contre la décision controversée du Conseil constitutionnel de censurer l'"enseignement immersif" en langues régionales, voté dans le cadre d'une proposition de loi à l'Assemblée. L'immersion correspond à un enseignement effectué pour une grande partie du temps scolaire dans une langue autre qu'en français.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/