1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Le journal de 8h : Julien Dray réclame un audit sur la campagne de Benoit Hamon
2 min de lecture

Le journal de 8h : Julien Dray réclame un audit sur la campagne de Benoit Hamon

REPLAY - "Il y a une explication à donner. C’est beaucoup de sous pour un résultat très modeste, estime le porte-parole de la direction collégiale du Parti socialiste.

générique
générique
Le journal RTL du 11 août 2017 : Julien Dray réclame un audit sur la campagne de Benoit Hamon
15:39
Quentin Vinet

Des lendemains qui déchantent au Parti socialiste. Des proches de Benoit Hamon affirment que la campagne présidentielle du candidat socialiste a été "sérieuse et sobre". Pourtant le PS par l'intermédiaire de Julien Dray a réclamé un audit en apprenant que Benoit Hamon avait dépensé 15 millions d'euros, presqu'autant qu'Emmanuel Macron, pour récolter 6% des voix. 

"Le demande d'audit, il faudrait que Julien Dray regarde la loi. Il y a quelque chose qui s'appelle la  Commission nationale des comptes de campagne et je pense que ça vaut tous les audits", estime Bastien Récher qui était en charge du financement de la campagne pour Benoit Hamon. "Demander un audit, c'est soit méconnaître la loi, soit au contraire vouloir salir. C'est peut-être plus ça l'objectif de Julien Dray", juge-t-il.

"Par ailleurs, ça vient de quelqu'un qui essaye peut-être de se racheter une place dans l'actuelle direction collégiale en faisant du buzz à bon prix", pense Bastien Récher qui note que Julien Dray n'a pas participé à cette campagne et a multiplié "les déclarations d'amour à Macron". 

À écouter également dans ce journal

- Les températures sont de 4 à 6 degrés inférieures aux normales de saison dans plusieurs régions du centre et de la moitié nord. 

À lire aussi

- L'homme de 36 ans qui a fauché des militaires avant hier à Levallois-Perret, est toujours hospitalisé au CHU de Lille. Les enquêteurs n'ont toujours pas pu l'interroger. 

- Des députés de tous bords, de la France Insoumise jusqu'au Front national, veulent revoir le dispositif de l'opération Sentinelle qui mobilise 7.000 soldats en permanence depuis la vague d'attentats en 2015. 

- Les musulmans n'ont plus de lieu pour prier à Lagny-sur-Marne en région parisienne et cela crée des tensions dans cette ville d'environ 20.000 habitants de Seine et Marne. La mosquée est fermée depuis décembre 2015 pour des suspicions de radicalisation. Il y a une semaine, des cocktails molotov ont été lancés sur des tentes installées illégalement par la communauté musulmane.

- Donald Trump qui avait promis "le feu et la colère" à la Corée du Nord si elle continuait ses menaces a estimé que cette formule n'était peut-être pas assez forte. 

- C'est la première conséquence concrète du Brexit : l'Agence européenne du médicament va déménager. Elle est actuellement basée à Londres mais elle ne va pas y rester en raison de la sortie de l'Union voulue par les Britanniques. 23 villes, dont Lille, sont candidates pour accueillir cette agence.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/