1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Le journal de 7h : Marine Le Pen, en campagne pour le second tour, retourne sur le terrain
3 min de lecture

Le journal de 7h : Marine Le Pen, en campagne pour le second tour, retourne sur le terrain

REPLAY - Au lendemain des résultats définitifs du premier tour de l'élection présidentielle, la candidate FN est en déplacement sur le marché de Rungis pour rencontrer, dit-elle, "la France qui se lève tôt".

Marine Le Pen, finaliste à l'élection présidentielle 2017, le 24 avril sur France 2
Marine Le Pen, finaliste à l'élection présidentielle 2017, le 24 avril sur France 2
Crédit : Patrick KOVARIK / AFP
Le Journal RTL de 7h du 25/04/2017
12:23
micros
La rédaction numérique de RTL

Marine Le Pen est de retour sur le terrain. Deux jours seulement après le premier tour de l'élection présidentielle, la candidate frontiste reprend ses déplacements. Elle est à Rungis, en région parisienne, ce mardi matin. Bien que donnée perdante dans les sondages sur le second tour, elle affiche sa confiance. Lundi sur France 2, elle l'a encore répété : "Je vais gagner". Selon les résultats définitif du premier tour, la frontiste est arrivée trois points derrière Emmanuel Macron.

À Rungis, sur le marché, il est possible de sentir une certaine bienveillance de la part des professionnels du secteur. La candidate dit vouloir parler à "la France qui se lève tôt, la France qui se lève, la France qui travaille, et celle qui voudrait travailler et qui n'a pas la possibilité de travailler parce qu'aujourd'hui, on vit un chômage de masse", dit-elle. Dans son entourage, on dit que "Rungis, c'est notre plan anti-Macron", afin de se démarquer de l'image élitiste du candidat centriste. 

Et Marine Le Pen, parmi les maraîchers et bouchers de Rungis, n'hésite pas à tacler son adversaire. "Dans ce domaine, il est pour la dérégulation totale, l'ouverture totale, or je crois que l'État doit poser des régulations", affirme Marine Le Pen. La candidate espère ainsi marquer des points dans le choc des images, en contraste avec la soirée à la Rotonde d'Emmanuel Macron, le soir du premier tour. Elle devrait d'ailleurs multiplier ce genre de déplacements : un par jour jusqu'au 7 mai. Pour cela, Marine Le Pen a d'ailleurs annoncé qu'elle se mettait en "congé" de la présidence du Front National, afin de se consacrer entièrement à la campagne qui vient sur ces 15 prochains jours.

À écouter également dans ce journal :

- Présidentielle : François Hollande a annoncé lundi qu'il voterait Emmanuel Macron lors du second tour de l'élection présidentielle. "La présence de l'extrême droite fait courir un risque à notre pays", a déclaré le chef de l'État. Selon lui, Emmanuel Macron "est celui qui défend les valeurs qui permettent le rassemblement des Français dans cette période si particulière, si grave que connaît le monde et la France", a-t-il ajouté.

À lire aussi

- Soutiens : dans une tribune publiée par Le Monde dans son édition de mardi, quelque 160 députés du Parti socialiste, proches de François Hollande, appellent à voter pour Emmanuel Macron au second tour de l'élection afin de faire barrage au Front national et Marine Le Pen. 

- Attentat des Champs-Élysées : l'hommage national au policier Xavier Jugelé aura lieu ce mardi à 11 heures à la Préfecture de Paris. La cérémonie sera présidée par François Hollande, en présence de Marine Le Pen et Emmanuel Macron. L'homme de 37 ans a été tué lors de l'attentat du 20 avril sur les Champs-Élysées. Le compagnon de la victime devrait également prendre la parole lors de la cérémonie.

- Législatives : François Fillon a décidé de s'effacer. "Je n'ai plus la légitimité pour mener le combat des législatives", a-t-il fait savoir. Christian Jacob devra donc mettre en place l'équipe de campagne en vue des élections de juin. Nicolas Sarkozy pourrait se faire plus présent d'ailleurs, il s'est affiché lundi avec quelques proches dans un restaurant bien connu du milieu politique et médiatique parisien. En coulisse, il se dit que l'ancien président aurait demandé à sa garde rapprochée de "reconstruire la droite". François Baroin est pressenti pour mener la campagne des élections législatives. Laurent Wauquiez pourrait quant à lui récupérer la direction du parti LR. Eric Woerth devrait retravailler de son côté le projet des Républicains.

- Procès : Francis Heaulme doit comparaître à partir de ce mardi devant la cour d'Assises de Moselle dans l'affaire du double meurtre de Montigny-les-Metz. En 1986, les corps dans vie de deux enfants de huit ans avaient été retrouvés sur le talus d'une voie ferrée.

- Var : un bus qui transportait quelque 47 lycéens a percuté un poids-lourd sur l'autoroute A8 à hauteur de Cannet des Maures. 11 adolescents ont été légèrement blessés, le conducteur lui est dans un état grave.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/