1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Journée internationale des chiens guides : trois infos à connaître
3 min de lecture

Journée internationale des chiens guides : trois infos à connaître

Ce mercredi, c'est la journée mondiale des chiens guides d'aveugles. Plus que des guides, ils partagent la vie des personnes qu'ils assistent au quotidien.

des chien guides d'aveugles
des chien guides d'aveugles
Crédit : AFP
Philippine Rouvière Flamand

Tous les derniers mercredi du mois d'avril, une journée mondiale est consacrée aux chiens guides d'aveugles. Considéré comme le meilleur ami de l'Homme, le chien est un partenaire ultra efficace pour les personnes mal ou non voyantes. 

Pour obtenir un chien guide, il faut tout d'abord en avoir besoin. Seules les personnes âgées de plus de 12 ans et souffrant de malvoyance ou de cécité y on droit. Pour cela, il faut qu'une demande soit faite dans une école de chiens guides, idéalement la plus proche de chez la personne concernée, et y faire parvenir son dossier médical.

Une rencontre est ensuite organisée entre la personne et des éducateurs, psychologues et instructeurs. Si la demande est acceptée, une rencontre avec un chien en formation st organisée. La personne qui dispose d'un chien guide doit effectuer une formation de deux semaines avec un éducateur. 

Comment sont formés les chiens ?

Un chien guide commence sa formation à un an environ. Pendant huit mois, il va travailler deux heures par jour pour apprendre à reconnaitre son environnement, marcher droit, éviter les obstacles et s'arrêter avant les passages piétons. Un chien guide doit également reconnaitre sa droite et sa gauche et apprendre à faire un travail de recherche : une place libre sur un banc pour que la personne qu'il guide puisse s'asseoir, un escalier à éviter ... 

À lire aussi

Au début de leur formation, les chiots apprennent en laisse, puis mettent le harnais rigide qui permet à la personne guidée de sentir les mouvements du chien. Il apprend aussi à reconnaitre les moments où il travaille, c'est-à-dire quand il porte son harnais, et les moments où il peut courir et jouer, quand il l'enlève. 

Un chien guide a, lui aussi, droit à sa retraite. Il doit s'arrêter à 12 ans maximum, sachant que l'espérance de vie moyenne d'un chien se situe entre 10 et 13 ans. 

La formation coute environ 25.000 euros, mais les chiens sont remis gratuitement aux personnes malvoyantes grâce aux dons fait aux associations. 

Quelles races peuvent être guides ?

En France, onze races de chien sont formées : le labrador, le labrador x Golden, le Golden Retriever, le Berger Allemand, le Caniche Royal, le Labradoodle, le Saint-Pierre, le Flat Coated, le Berger Suisse, le Border collie et le Barbet. Il arrive que certaines autres races soient formées, mais les chiens doivent avoir un grand gabarit. Vous ne verrez probablement jamais de chihuahua guide d'aveugle. 

Aujourd'hui, le chien est la seule espèce guide d'aveugle, bien que, dans certains pays comme les États-Unis, des singes capucins soient formés pour aider les personnes handicapées.

L'association norvégienne des malvoyants a conçu une publicité dans laquelle d'autres animaux devenaient guides, comme un mouton, une autruche, un canard ou un lama. Cette publicité, nommée "It could have been worse, it's only a dog we would like to bring with us" (Ça aurait pu être pire, ce n'est qu'un chien que nous aimerions emmener avec nous) avait un but de sensibilisation, pour que les personnes qui disposent d'un chien guide puisse l'emporter partout avec eux. On y comprend mieux pourquoi seuls les chiens sont guides.

Certains chiens guides ont eu une vie extraordinaire

Pour les personnes qui disposent d'un chien guide, ce n'est pas seulement un outil pour se déplacer en toute sécurité. Le chien et son maître développent une relation affective et de confiance. Certains chiens ont d'ailleurs eu une vie et un rôle extraordinaire. 

Le 11 septembre 2001, à New York, la jeune labrador retriever Roselle a guidé son maître, coincé au 78ᵉ étage d'une des deux tours du World Trade Center. Mais même sans sauver de vie, les chiens peuvent permettre à des personnes devenues aveugles de retrouver une vie normale. L'athlète américain Thomas Panek a été le premier à participer à des courses avec son chien, Gus. Il s'est rendu compte que le chien lui permettait d'avoir plus d'autonomie qu'avec une aide humaine. Kika est également une chienne hors norme. Sa maitresse londonienne, qui n'est pas aveugle de naissance, peut aujourd'hui filmer le moindre de ses déplacements. Une caméra est constamment fixée sur le harnais de Kika, ce qui lui permet de partager ses trajets.  

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/