2 min de lecture Coronavirus France

JO de Tokyo 2021 : les athlètes français auront-ils le temps de se faire vacciner ?

FACT CHECKING - En vue des Jeux Olympiques de Tokyo, 500 sportifs français et leur encadrement sont susceptibles d'être vaccinés. De son côté, le ministère des Sports craint une polémique en leur offrant un passe-droit.

Micro générique Switch 245x300 Fact Checking Jean-Mathieu Pernin iTunes RSS
>
JO de Tokyo 2021 : les athlètes français auront-ils le temps de se faire vacciner ? Crédit Image : CHARLY TRIBALLEAU / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
micro générique
Jean-Mathieu Pernin édité par Quentin Marchal

À moins de cents jours des Jeux olympiques de Tokyo, le calendrier est serré pour que l'ensemble des athlètes français aient le temps de se vacciner. C’est en effet une des conséquences directes du retard du déploiement des vaccins Johnson & Johnson, un vaccin à une seule dose, qui oblige les 370 athlètes de la délégation française à devoir passer par un vaccin ARN Messager.

En incluant les athlètes en attente de leur qualification, ce sont environ 500 sportifs français qui sont susceptibles, s’ils le souhaitent, d’être vaccinés, et ce chiffre est doublé en prenant en compte leur encadrement. Dans la compétition de la piqure, il va falloir battre des records alors qu'une commission du ministère des Sports craint une polémique en priorisant les athlètes.

Jeunes et en bonne santé, les athlètes vont certes défendre les couleurs de la France mais sont-ils plus important que les autres 18-25 ans ? Cette interrogation a été balayée par le Comité national olympique et sportif français, selon qui le faible nombre de sportifs concernés par cette vaccination sera facilement toléré.

Une vaccination non obligatoire mais fortement conseillée

Dans le reste du monde, certains pays comme les Pays Bas, la Russie ou le Kenya n’hésitent pas à vacciner leurs athlètes olympiques en priorité quand d’autres, comme l’Italie ou la Grèce, n’ont pas donné de passe-droit à leurs sportifs. Ils devraient, comme la France, devoir s'y atteler prochainement. 

À lire aussi
JO 2024
JO de Paris 2024 : trois salariés de la Solideo suspendus après des soupçons de propos racistes

Selon le journal Le Monde, si la vaccination est actée d’ici à la fin du mois de mai, les injections sur les sportifs français s'enchaîneront, selon le calendrier du gouvernement, quelques jours seulement avant l’ouverture de la vaccination aux moins de 50 ans, prévue à la mi-juin. 

Le Comité internationale Olympique n’a pas rendu la vaccination obligatoire mais la conseille fortement. La plus grande épreuve sur place sera tout de même celle du test PCR, qui pourrait être quotidienne pour les 11.000 sportifs présents à l'évènement. 

En cas de dernier recours, Toshihiro Nikai, le numéro 2 du principal parti au pouvoir au Japon, a estimé, jeudi 15 avril, qu’une annulation des Jeux olympiques de Tokyo reste une option. Depuis plusieurs jours, le Japon fait face à un rebond de l’épidémie de la Covid-19, ce qui inquiète plus que jamais les autorités.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus France Vaccin Tokyo
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants