1 min de lecture Violences

Insécurité à Paris : les commerçants de la Goutte d'Or n'en peuvent plus

REPORTAGE - De nombreux commerçants de la Goutte d'Or, dans le XVIIIe arrondissement de Paris, ont affiché sur leurs devantures des affichettes "Stop à l'insécurité", pour alerter sur une situation de plus en plus compliquée.

Les notaires prévoient que les prix vont monter de 6,6% à Paris intra-muros d'ici la fin de cette année.
Les notaires prévoient que les prix vont monter de 6,6% à Paris intra-muros d'ici la fin de cette année. Crédit : AFP
micro générique
La Rédaction RTL édité par Benoît Collet

 

>
Insécurité à Paris : les commerçants de la Goutte d'Or n'en peuvent plus Crédit Image : RTL | Crédit Média : Guillemette Franquet | Durée : | Date :

L'insécurité serait désormais la deuxième préoccupation des Français. À la Goutte d'Or, dans le XVIIIe arrondissement de Paris, où les commerçants ont placardé des affiches "Stop à l'insécurité" sur les devantures de leurs magasins, le constat est partagé : des bandes de jeunes effraient tout le monde et font fuir les clients.

AÏda est obligée de fermer sa brasserie à 22 heures par prudence et pour éviter les problèmes. Pour elle, le quartier souffre de l'arrivée des mineurs isolés depuis quelques années. "Ils sont en bas de chaque escalier, dans les immeubles, en train de fumer de la colle", témoigne-t-elle.

Même problème pour Messaoud, qui tient une épicerie : "Il y a beaucoup de jeunes ici qui font la loi. On se sent abandonné."

À lire aussi
L'assaut contre une banque à Cameta au Brésil, dans le nord du pays, survenue le 2 décembre. Brésil
VIDÉOS - Brésil : des voleurs se trompent de coffre dans un nouveau braquage spectaculaire

Pour Éric Lejoindre, le maire du XVIIIe arrondissement, "il faut faire en sorte qu'il y ait plus de policiers pour faire face à cette réalité". Et avec l'objectif d'éviter que les violences ne fassent fuir les habitants du quartier.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Violences Insécurité Paris
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants