1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. À Lisieux, face aux incivilités les autorités refusent de parler "d'ensauvagement"
1 min de lecture

À Lisieux, face aux incivilités les autorités refusent de parler "d'ensauvagement"

REPORTAGE - Dans le Calvados, les incivilités s'emparent parfois du centre-ville de Lisieux mais la violence n'augmente pas particulièrement.

Lisieux, dans le Calvados
Lisieux, dans le Calvados
Crédit : CHARLY TRIBALLEAU / AFP
Reportage sur l'insécurité à Lisieux dans le Calvados
02:38
Alice Moreno

Sur la place pavée autour de la cathédrale de Lisieux, dans le Calvados, des couples de retraités et des familles déambulent. Mais à la nuit tombée, quelques groupes de jeunes viennent perturber le calme du centre-ville en s'adonnant à des rodéos à scooter ou avec de la musique. 

Ces nuisances inquiètent certains riverains. "Si je rentre tard le soir, j'ai toujours un petit peu peur", témoigne une passante qui précise n'avoir jamais été victime d'agression dans les environs. 

Dans le quartier prioritaire qui surplombe la ville, les adolescents passent le temps. "Parfois on jette des pétards la journée, le soir, parfois on fait des barrages de poubelles, explique un jeune homme. On n'a rien à faire, parfois on a bu... Il n'y a rien ici le soir, si on veut faire quelque chose il faut aller au centre-ville."

Pas "d'ensauvagement" à Lisieux

L'ennui les pousse à des incivilités, parfois à la petite délinquance.  Mais ils assurent que jamais ils ne s'en prendront à quiconque. Au tribunal sont jugées essentiellement des affaires de stupéfiants. "On reste dans le petit pénal, explique une avocate. Des jeunes consommateurs qui tombent dans le trafic."

À lire aussi

Même son de cloche chez Christophe Hervé, délégué CGT-FO au commissariat de la ville qui ne connaît pas de phénomène "d'ensauvagement" tel que décrit par Gérald Darmanin. "S'il s'agit de dire que les gens sont de plus en plus violents, sur notre circonscription, c'est non, assure-t-il." 

Le maire LR élu en mars promet cependant de mettre l'accent sur la sécurité en rénovant un système de vidéosurveillance devenu obsolète et via la création d'ici trois ans d'une police "verte" pour lutter contre les incivilités.

L'équipe de l'émission vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/