1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Incendie dans le Var : ils sauvent leur maison grâce à leur piscine
2 min de lecture

Incendie dans le Var : ils sauvent leur maison grâce à leur piscine

Laëtitia et Bruno ont réussi à préserver leur propriété des flammes grâce à une motopompe, achetée après les violents incendies de 2003.

Un Canadair à Saint-Tropez le 17 août 2021
Un Canadair à Saint-Tropez le 17 août 2021
Crédit : Valery HACHE / AFP
Var : ils sauvent leur maison des flammes grâce à leur piscine
01:53
micro générique
Sébastien Rouxel - édité par Florine Boukhelifa

Le vent est enfin tombé dans le Var, mais l'incendie n'est toujours pas maîtrisé ce jeudi 19 août. Les flammes, qui ont parcouru plus de 7.000 hectares, ont également provoqué la mort de deux personnes et fait 24 blessés légers. Tandis que plusieurs milliers de personnes ont une nouvelle fois passé la nuit dans des centres d'accueil, d'autres n'ont pas pu être évacués ou ne l'ont pas souhaité, comme Laëtitia et Bruno. Ces derniers vivent sur les hauteurs de Cogolin et lorsque le feu a dangereusement approché leur maison lundi soir, ils se sont servis de l'eau de leur piscine pour sauver leur maison.

Pour accéder à leur propriété, il faut remonter un chemin de terre entouré de paysages dévastés. Entre les forêts calcinées et l'herbe encore fumante, tout est noir et recouvert de cendres. Tout sauf leur jardin, encore verdoyant. Pendant six heures, le couple a mené un combat physique particulièrement rude contre les flammes, malgré l'air irrespirable et la chaleur étouffante. "À un moment, il y avait du feu de toutes parts, en plus des flammèches émanant de la maison entièrement brûlée des voisins qui tombaient du ciel", raconte Laëtitia.

Malgré une situation "très très très impressionnante", le couple n'a pas eu le temps d'avoir peur : "à ce moment-là, on est dans l'action", explique-t-elle. Le couple a alors dû vider la moitié de sa piscine pour tout arroser "et ce, pendant toute la nuit", ajoute Bruno. Ce dernier estime qu'il reste encore "40m3 d'eau, si jamais le feu revenait".

Un motopompe en guise de lance à incendie

Le couple doit son succès à une sorte de lance à incendie reliée à leur piscine. Il s'agit d'une motopompe, achetée après le grand incendie de 2003 qui, à l'époque déjà, avait déjà menacé leur domicile. "Je ne m'en étais jamais servi jusqu'à présent, mais cette année, elle a vraiment bien fonctionné" assure Bruno. "C'est vraiment un achat à faire. Elle coûte 1.500 euros, mais vous permet de préserver votre maison", conseille-t-il.

À lire aussi

Deux jours après avoir gagné la bataille contre les flammes, la motopompe est toujours à côté de la piscine, prête à fonctionner si le feu revient près de chez eux.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/