2 min de lecture Montagne

Idées vacances en France : le GR20 en Corse

REPORTAGE - Sur le GR20, escale au refuge de l'Estive, où les lasagnes au brocciu attendent les randonneurs.

Le refuge de l'Estive sur le GR20
Le refuge de l'Estive sur le GR20 Crédit : Julien Fautrat / RTL
Générique 1
Julien Fautrat édité par Chloé Richard-Le Bris
>
Idées vacances en France : le GR20 en Corse Crédit Image : RTL | Crédit Média : RTL | Durée : | Date :

En plein cœur de la Corse, la huitième étape du GR20, entre le refuge de Petra Piana et le refuge de l'Onda. "Ici, on se rend au refuge de l'Onda, le refuge qui se situe juste au milieu du GR20." Stéphane Vesperini est agent du parc naturel, "avant d’arriver au col de Vizzavona, on se trouve dans la forêt domaniale de la vallée de Canague."

Seuls quelques rares rayons de soleil parviennent à transpercer cette forêt de pins et s’écraser sur les rochers. Des dizaines de petites rivières, l’odeur mystérieuse du maquis et cette pente abrupte qui implique d’être un peu entraîné : "On en a pour une petite heure",  confine Stéphane Vesperini, "je crois que j'ai le plus beau bureau du monde."

Les randonneurs sont époustouflés par les paysages :  "C’est de la haute montagne avec des passages vertigineux, des passages avec des chaînes et tout, il faut vraiment avoir le pied sûr. C’est vraiment impressionnant, c’est magnifique." Le GR20 est d’ailleurs avant tout pour certains un défi sportif. Une étape c’est 5 heures, eux en font trois par jour : "On a vu des mouflons. Et après la partie quand on  longe la rivière, c’est splendide."

Non loin du refuge de l'Onda sur le GR20 Crédits : Julien Fautrat / RTL |
6 >
Non loin du refuge de l'Onda sur le GR20 Crédits : Julien Fautrat / RTL |
Le refuge de l'Estive sur le GR20 Crédits : Julien Fautrat / RTL |
Les montagnes corses sur le GR20 Crédits : Julien Fautrat / RTL |
Les montagnes corses sur le GR20 Crédits : Julien Fautrat / RTL |
Les montagnes corses sur le GR20 Crédits : Julien Fautrat / RTL |
Une vue prise depuis le GR20 en Corse Crédits : Julien Fautrat / RTL |
1/1

Au refuge, des produits livrés à dos de mule

À l'arrivée chez Jean-Do et Nicole à la bergerie, le parcours pédestre touche à son but, "comme si tu étais dans un fond de vallée, dans une prairie", rajoute Stéphane Vesperini. "On accueille les gens, on fait à manger", raconte Jean-Do. Chez lui et Nicole, installés depuis 1993 à L‘Estive, où les produits arrivent par hélicoptère ou à dos de mule. "Le matin on fait la traite et on transforme le lait. Nous on monte en mai pour la transhumance", détaille Jean-Do.

À lire aussi
vacances d'été
Coronavirus : le tourisme dans l'Hexagone sauvé par les Français cet été

Les randonneurs apparaissent au compte-goutte depuis la crête juste en haut, entre émerveillement, le soulagement d’être arrivé au refuge et puis la fatigue, les chaussures de  marche qui paraissent lourdes. "Quand on arrive en haut la surprise c’est 'wow', à certains endroits c’est vertigineux", raconte l'un d'eux.

Certains dorment au refuge, la plupart bivouaquent dans un grand enclos. Nouveauté 2020 : la tente covid un peu à l’écart si un randonneur présente des symptômes. "Au refuge de L'Onda, on a l’habitude de dire que les animaux sont en liberté et les randonneurs sont parqués parce qu’on les met dans un enclos", dit Jean-Do.

Avant de se coucher, les lasagnes de Jean-Do et Nicole, c’est une tradition ici : brocciu, épinard et menthe, l’Europe ne se déplace que pour ça. "Le brocciu est fait le matin ici, tous les jours. C’est la spécialité du refuge je dirai", confie Nicole.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Montagne Randonnée Randonneur
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants