1. Accueil
  2. Actu
  3. Bien-être
  4. Moustique tigre : l'Île-de-France en état d'alerte, des pièges installés
1 min de lecture

Moustique tigre : l'Île-de-France en état d'alerte, des pièges installés

L'Agence régionale de santé d'Ile-de-France indique que "le moustique tigre a été identifié dans tous les départements de la région à l'exception du Val d'Oise". 470 pièges sont installés dans la région.

Un moustique tigre
Un moustique tigre
Crédit : AFP / Archives
Sarah Ugolini & AFP

L’Île-de-France se retrouve infestée par le moustique tigre. L'insecte originaire des forêts tropicales et vecteur de certaines maladies a été identifié dans tous les départements de la région, à l’exception du Val-d’Oise.

La région est donc en vigilance maximale alors que l'insecte invasif est en pleine expansion et est désormais présent dans près d'une soixantaine de départements. L'Agence régionale de santé (ARS) d’Île-de-France assure en effet que "le moustique tigre a été identifié dans tous les départements de la région à l'exception du Val d'Oise". Il y avait en effet trop peu de signalements de l'insecte l'an passé pour passer le département en zone rouge.

L'ARS alerte sur "une expansion du territoire du moustique tigre avec plusieurs communes nouvellement colonisées l'année dernière". Elle note que les départements les plus touchés l'année dernière étaient les Hauts-de-Seine et le Val-de-Marne

470 pièges installés dans la région

Pour endiguer cette prolifération, "470 pièges sont installés sur la région dans l'environnement général et autour de sites plus sensibles comme les hôpitaux, les aéroports et certains lieux à forte fréquentation touristique", indique au Parisien l'ARS d’Île-de-France.

À lire aussi

Un véritable problème de santé publique puisque, gros de seulement deux millimètres, le moustique tigre est pourtant connu pour être un vecteur de maladies tropicales, comme le chikungunya, la dengue et zika. 

Bonne nouvelle malgré tout, malgré sa prolifération, la région ne voit pas d'augmentation notable de cas de maladies tropicales. L'ARS assure qu""aucun cas autochtone n'a été identifié en Île-de-France" puisqu'il n'y a "que des cas importés".

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/