1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Gaëlle Compte, une femme chauffeur de poids-lourds à l'aise dans son métier
2 min de lecture

Gaëlle Compte, une femme chauffeur de poids-lourds à l'aise dans son métier

REPORTAGE - Gaëlle Compte est chauffeur de poids-lourds, un métier particulièrement masculin. Chaque semaine, la jeune femme de 21 ans conduit sur près de 3.000 kilomètres.

Gaëlle Compte, chauffeur de poids-lourds, devant son camion.
Gaëlle Compte, chauffeur de poids-lourds, devant son camion.
Crédit : RTL
Gaëlle Compte, une femme chauffeur de poids-lourds à l'aise dans son métier
04:04
Guillaume Frixon - édité par Florise Vaubien

Gaëlle Compte est une jeune femme âgée de 21 ans qui est une routière comme elle aime se définir. Autrement dit, elle est chauffeur de poids-lourds. Elle nous embarque avec elle sur la route à Coudes dans le Puy-du-Dôme. 

À 21 ans, avec ses bijoux, son jean et son pull à capuche, Gaëlle est bien dans ses baskets et dépense une énergie débordante sur les routes du nord de la France. "D'ordinaire, je vais à Paris, en Bretagne ou à Amiens...", explique-t-elle. 

Alain, un chauffeur routier stationné à côté de la jeune femme, vient du Mans. Il croise la route de Gaëlle pour la première fois et se réjouit de voir plus de jeunes et de femmes dans ce milieu très masculin. "C'est bien, il faut que tout le monde travaille : ça donne de la jeunesse dans le transports, et c'est bien que les femmes s'y mettent. Ça change un peu !", estime-t-il.   

Gaëlle Compte a trois entreprises à livrer ce jour-là et dans sa cabine, tout est à portée de main. "Au-dessus de moi, j'ai des placards pour mes affaires, et derrière les sièges, il y a une couchette de la taille d'un lit une place", décrit-elle. 

Je ne me vois pas faire autre chose.

Gaëlle Compte
À lire aussi

C'est donc un profil atypique dans une profession encore très masculine. Gaëlle semble tout à fait à l’aise avec son métier et son camion. Chaque semaine, elle conduit sur près de 3.000 kilomètres. Autonome et débrouillarde, la routière ne craint absolument pas de passer la semaine seule au volant de son camion

"De toutes les manières, on voit les clients et les soirs, on rencontre des gens au restaurant. Au début, j'avais un peu peur puisque je suis une femme, mais ça s'est bien passé. C'est vrai que les premiers jours, je me demandais si j'étais en sécurité quand j'allais dormir", reconnaît le jeune femme. 

Pour sa première livraison de la journée, Gaëlle va décharger près de 20 palettes de marchandises sous l'oeil quelque peu surpris d'un jeune magasinier. "Je ne m'y attendais pas. C'est la première fois que je vois une femme", explique-t-il. 

Comme tous les lundis, Gaëlle a repris la route dès 5 heures ce matin. Pendant une journée, elle peut rouler jusqu'à 9 heures, avec ses habitudes bien particulière : elle conduit pieds nus ou en chaussettes "pour ne pas salir les tapis". Quant à l'avenir, "je ne me vois pas faire autre chose", pour le moment, confie la jeune femme. "Je suis dans mon camion, je suis bien et heureuse", poursuit-elle. 

Gaëlle Compte au volant de son camion.
Gaëlle Compte au volant de son camion.
Crédit : RTL
Gaëlle Compte au volant de son camion.
Gaëlle Compte en train de décharger des marchandises.
Gaëlle Compte au volant de son camion.
Gaëlle Compte, chauffeur de poids-lourds, devant son camion.
Gaëlle Compte au volant de son camion. Crédits : RTL
Gaëlle Compte en train de décharger des marchandises. Crédits : RTL
Gaëlle Compte au volant de son camion. Crédits : RTL
Gaëlle Compte, chauffeur de poids-lourds, devant son camion. Crédits : RTL
1/1
La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/