1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Fêtes de fin d'année : comment répondre aux propos complotistes en famille ?
2 min de lecture

Fêtes de fin d'année : comment répondre aux propos complotistes en famille ?

Hold-up, vaccins, hydroxychloroquine... Avec une actualité chargée par la crise sanitaire, les propos complotistes pourraient arriver jusqu'aux repas de Noël.

Un sapin de noël (illustration).
Un sapin de noël (illustration).
Crédit : Aurore MESENGE / AFP
Fêtes de fin d'année : comment répondre aux propos complotistes en famille ?
03:22
Fêtes de fin d'année : comment répondre aux propos complotistes en famille ?
03:22
micro générique
Jean-Mathieu Pernin - édité par Victor Goury-Laffont

"Tout se passait bien avant que l'on parle de l’hydroxychloroquine" : voilà le genre de phrase que vous entendrez peut-être le lundi 28 décembre quand vos collègues vous raconteront leur réveillon de Noël. 

C’est l’autre geste barrière à adopter pour ce diner ou déjeuner de Noël, faire face aux intox que certains développent depuis le début de cette pandémie. En 2019, une étude menée par l’Ifop pour la Fondation Jean-Jaurès et Conspiracy Watch alertait déjà : un Français sur cinq serait "d’accord" avec au moins cinq thèses complotistes sur dix énoncées

La pandémie a accéléré le mouvement, symbole de questionnement et d’angoisse. L’ambiance peut monter rapidement. Une fois le sujet masque évacué, le professeur Raoult peut s’inviter au milieu des toasts aux œufs de lumps. 

Fin aout, une vaste méta-analyse de 29 études scientifiques, menée par des chercheurs français, a indiqué que l’hydroxychloroquine ne réduit pas la mortalité des malades de la Covid-19. Pire, associée à l’antibiotique azithromycine, la mortalité serait accrue de 27%. Votre cousin suspicieux dira que vous êtes pro gouvernement. Respirez un grand coup, le foie gras vous attend.

Le faux exemple de la Suède

À lire aussi

Pour détendre l'atmosphère, on peut parler de cinéma. De Hold-up, surtout : film à budget complotiste sorti le 11 novembre sur Internet, et qui remet en cause la totalité des mesures prises pour contrer le nouveau coronavirus, créé par un gouvernement mondial pour nous asservir. Là, c’est un peu plus long, car le film, qui n’a rien à voir avec un documentaire mais plutôt de la fiction, comporte beaucoup de fausses informations. 

Si on vous sort , "je l’ai vu dans Hold-up", demandez sur quel argument scientifique tient le film ? Quelles sont ses preuves ? Le temps d’attaquer la dinde avant l’arrivée de la fameuse théorie : "de toute façon, ça marche mieux en Suède", comme expliqué dans Hold-up.

Depuis début décembre,la Suède serre la vis et met en place des mesures sanitaires, avec des hôpitaux débordés. En début de semaine, le pays comptait 8167 morts. En proportion de la population, c'est 14% de moins que la France.

Un vaccin produit trop vite ?

Le sujet du vaccin risque aussi d'arriver. Ont-ils été trop rapidement fabriqués ? Les vaccins ont été développés rapidement, mais pas précipitamment. En clair, les obstacles logistiques, financiers et administratifs sont levés, mais les étapes de la méthode scientifique sont strictement respectées, explique le site Numerama

43.448 personnes ont participé aux essais cliniques du nouveau vaccin contre le coronavirus produit par Pfizer et BioNTech. Six décès ont été enregistrés, dont quatre avec le placebo du vaccin, ce qui correspond à un taux de mortalité de 0,01%.

Le vaccin ne modifie pas non plus notre ADN : les vaccins ARN n’ont aucune interaction avec le séquençage ADN et n'entrent jamais dans le noyau de la cellule. 

Et si ça servait à inoculer des nanoparticules pour que Bill Gates nous contrôle avec la 5G ?Une thèse répandue au printemps, qui pourrait revenir si le dernier de la famille reçoit un smartphone 5G. Complot sans preuve, donc n’hésitez pas à demander les sources à votre interlocuteur. Voilà de quoi bien occuper ce réveillon si particulier.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/