1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Faut-il accentuer les majuscules ?
2 min de lecture

Faut-il accentuer les majuscules ?

Les accents font partie de la langue française, mais, sur les majuscules, on se demande souvent s’il faut les mettre ou non. Le point avec Muriel Gilbert.

Le journal Le Monde à l'impression (illustration)
Le journal Le Monde à l'impression (illustration)
Crédit : MARTIN BUREAU / AFP
Faut-il accentuer les majuscules ?
03:00
Un bonbon sur la langue du 25 avril 2021
02:51
Muriel Gilbert

Ce dimanche, amis des mots, nous parlons accents. Pas accent du Midi ou du Nord, mais accents sur les lettres. C’est une question qui revient souvent dans les messages que je reçois : faut-il accentuer les majuscules ? 

La moitié des auditeurs qui m’écrivent, comme René et Fabienne récemment, me disent qu’on leur a appris à l’école qu’il ne fallait pas le faire, et l’autre moitié défendent la thèse inverse.

Et qui a raison ? Les deux ! Vous n’avez pas perdu la tête, René et Fabienne : la maîtresse vous a sans doute bien expliqué que les majuscules ne prenaient pas d’accent. Évidemment, ces belles anglaises tracées à la plume, tout en courbes, pleins et déliés, ne se prêtaient pas à l’accentuation. 

Mais j’ai aussi été interpellée sur Twitter récemment par Loïc, un enseignant de la Haute-Vienne, qui me demande "pourquoi les majuscules dans les articles du Monde ne sont pas accentuées alors que c’est la règle ?"

"En français, l’accent a pleine valeur orthographique"

À lire aussi

Alors, c’est la règle, ou non, d’accentuer les majuscules ? L’Académie française reconnaît que l’usage est "flottant". Nous avons déjà parlé des majuscules anglaises, mais il y a aussi le fait que, à l’époque des machines à écrire, accentuer les majuscules était souvent compliqué. Par ailleurs, en imprimerie traditionnelle, les caractères majuscules n’ont pas toujours été accentués non plus. Mais l’Académie regrette qu’il en soit ainsi, et précise que "En français, l’accent a pleine valeur orthographique". Bref : omettre un accent, ce serait commettre une faute d’orthographe.

Et que fait le journal Le Monde alors ? D’abord, il faut distinguer majuscules et capitales. Une majuscule, c’est cette lettre plus grande qui est en début de phrase et à l’initiale des noms propres. Mais, dans la presse, on utilise aussi beaucoup ce qu’on appelle les lettres capitales. Les gros titres sont souvent tout en capitales, qui ressemblent comme des sœurs aux majuscules, sauf qu’elles concernent des mots et des phrases entiers.

Or, à l’époque où l’on imprimait avec des caractères de plomb, les capitales accentuées étant plus hautes que les capitales non accentuées, on était obligé de diminuer la hauteur des premières par rapport aux secondes, ce qui donnait un résultat particulièrement disgracieux. Il était plus simple de ne pas accentuer du tout. 

Capitales accentuées, mais pas les majuscules initiales

Certes, cela pouvait prêter à confusion. Une vieille annonce publiée en capitales sans accents avait valu à une jeune personne, paraît-il, quelques déceptions. Elle avait écrit : "JF 23 ANS CHERCHE COMPAGNON MEME AGE". Mais certains avaient préféré lire : "même âgé" !

Nous ne sommes plus à l’époque du plomb, c’est pourquoi Le Monde, comme Libération, par exemple, et même Le Journal officiel, accentuent bien les textes tout en capitales, ce qui évite toute confusion. Ce qui reste non accentué, en revanche, dans le respect de la vieille typographie, ce sont les majuscules initiales dans les textes courants. En somme, cela concerne fort peu de lettres. 

Il est possible qu’un jour le journal décide de changer cette habitude, mais un quotidien, ce sont plusieurs centaines de journalistes. C’est un peu comme si on décidait de se mettre à conduire du côté gauche de la route : il y aura pas mal de fautes supplémentaires pendant un bon moment. Est-ce que ça en vaut la peine et les carambolages ? Les avis sont partagés.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/