2 min de lecture Coronavirus France

Étudiants : "On a besoin de la générosité du public", rappelle le Secours Populaire

INVITÉ RTL - Le secrétaire national du Secours Populaire Christian Lampin appelle à la générosité du public pour venir en aide aux étudiants, toujours plus nombreux à frapper à la porte de l'association.

Micro générique Switch 245x300 L'invité RTL du Week-End Stéphane Carpentier iTunes RSS
>
Étudiants : "On a besoin de la générosité du public", affirme le Secours Populaire Crédit Image : Patrice Gabard / RTL | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Carpentier-795x530
Stéphane Carpentier édité par Sarah Belien

Un des temps forts de la semaine sur RTL, la journée spéciale consacrée à la précarité des étudiants mercredi 17 février. Avec M6, RTL s'est associée avec le Secours Populaire, pour venir en aide à tous ces jeunes en difficulté depuis le début de l'épidémie. Cette opération commune a permis de récolter près de 120.000 euros.

En effet, beaucoup d'étudiants sont venus témoigner de leur situation. "La situation dans laquelle se retrouvent aujourd'hui malheureusement de nombreux étudiants, je la qualifierais de catastrophique", affirme Christian Lampin, secrétaire national du Secours Populaire. "On n'arrête pas de répéter que de nombreux étudiants ont dû venir frapper à la porte de l'association", mettant en avant qu'il n'y avait plus de travail. "Quand on sait qu'un étudiant sur deux travaille pour financer ses études, on s'imagine bien cette précarité", argue Christian Lampin.

Le Secours Populaire a mis en place un site dédié à l'aide pour les étudiants en situation de précarité, à l'adresse don.secourspopulaire.fr/rtl. L'opération se poursuivra jusqu'au dimanche 21 février. "On a trois axes en direction des étudiants. Le premier c'est l'aide alimentaire. C'est un besoin vital, il faut remplir le frigo. (...) On va ensuite continuer à acheter des produits d'hygiène pour les distribuer. Et puis être vigilant sur ce qu'on appelle la fracture numérique qui est un phénomène récurrent", explique Christian Lampin, car beaucoup d'étudiants ont des difficultés à se connecter pour les cours et garder du lien social sur les réseaux sociaux.

On ne peut pas faire de solidarité si derrière on n'a pas les moyens

Christian Lampin, secrétaire national du Secours Populaire.
Partager la citation

Le secrétaire national du Secours Populaire affirme également développer des partenariats avec des comités d'entreprises pour permettre à des jeunes de partir en vacances pour échanger, faire des activités et se connecter.

Emmanuel Macron a lancé un défi aux YouTubeurs, McFly et Carlito, pour sensibiliser les jeunes aux gestes barrières et reverser tous les fonds aux étudiants. "On ne peut pas faire de solidarité si derrière on n'a pas les moyens. Pour donner il faut pouvoir recevoir. On a besoin de la générosité du public, de collecter des dons matériels et on a aussi besoin que les gens s'investissent", ce qui est très important pour le Secours Populaire.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus France Associations Secours populaire
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants