2 min de lecture Nucléaire

EPR de Flamanville : l'ASN demande à EDF de réparer les huit soudures

L'Autorité de sûreté nucléaire a demandé jeudi 20 juin à EDF de réparer huit soudures défectueuses de l'EPR de Flamanville. EDF estime pouvoir réparer les soudures d'ici fin 2022, a déclaré le président de l'ASN, avant d'être contredit par l'entreprise.

Un employé d'EDF dans la centrale nucléaire de Flamanville (Manche), en mars 2011 (photo d'illustration).
Un employé d'EDF dans la centrale nucléaire de Flamanville (Manche), en mars 2011 (photo d'illustration). Crédit : AFP / KENZO TRIBOUILLARD
Julien Chabrout
Julien Chabrout
et AFP

L'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) n'est pas d'accord avec EDF. Alors que l'entreprise avait proposé de repousser la réparation de huit soudures défectueuses de l'EPR de Flamanville, dans la Manche, vers 2024, après la mise en service du réacteur nucléaire, cette option a été repoussée par l'autorité qui assure le contrôle de la sûreté nucléaire et de la radioprotection en France au nom de l'État.

L'ASN a en effet demandé ce jeudi 20 juin à EDF de réparer ces huit soudures défectueuses. EDF estime pouvoir réparer les soudures du réacteur nucléaire EPR de Flamanville d'ici fin 2022, a un peu plus tard dans la journée déclaré Bernard Doroszczuk, le président de l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN), ouvrant la voie à de nouveaux importants retards pour le chantier. 

"Dans l'esprit d'EDF, si la réparation doit être réalisée avant la mise en service et en fonction de la stratégie de réparation qui sera retenue, EDF estime que la réparation pourra s'effectuer d'ici fin 2022", a-t-il indiqué lors d'une conférence de presse. 

"Aucune date n'a été fixée" selon EDF

Mais "aucune date n'a été fixée" pour réparer les soudures défectueuses du réacteur nucléaire EPR de Flamanville, a ensuite indiqué EDF ce jeudi, contredisant le président de l'ASN. "EDF se donne le temps d'analyser les conséquences de la décision de l'ASN. Un point précis sur le planning et le coût du projet sera réalisé dans les prochaines semaines", a indiqué le groupe sur son compte certifié Twitter. 

À lire aussi
La distribution de l'eau potable fait partie des services publics locaux (illustration). Paris
Contamination radioactive de l'eau : la préfecture de Paris dément tout risque pour la santé

"Il appartient à EDF de tirer toutes les conséquences de cette recommandation et rapidement", avait de son côté affirmé jeudi la secrétaire d'Etat à la Transition écologique Brune Poirson, au micro de Radio Classique.

Le PDG d'EDF, Jean-Bernard Levy, avait indiqué mardi 18 juin que la reprise de ces soudures entraînerait un retard dans la mise en service de l'EPR, prévue officiellement pour fin 2019. 

"Nous allons avoir du retard à cause de la reprise de ces soudures", avait confirmé le patron d'EDF lors d'une conférence. "On est clairement dans la phase de réapprentissage (de construction de centrales, NDLR) mais il ne faut pas non plus noircir le tableau". 

Des travaux complexes

Mi-avril, déjà, l'électricien avait reconnu que diverses recommandations de l'ASN "pourraient" se traduire par de nouveaux retards et surcoûts de l'European Pressurised Reactor. Les experts de l'ASN avaient alors estimé qu'EDF devait engager dans son réacteur des travaux complexes à la suite de problèmes de soudures.

Il y a un an, EDF avait annoncé des "écarts de qualité" sur des soudures du réacteur nucléaire en construction dans la Manche. EDF avait alors proposé de laisser ces soudures en l'état en prouvant avec des essais qu'elles ne posaient pas de problème de sûreté, et de renforcer les contrôles pendant le fonctionnement du réacteur. Ce qui lui permettait d'éviter des travaux complexes, potentiellement longs et coûteux

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Nucléaire Énergie Électricité
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7797889274
EPR de Flamanville : l'ASN demande à EDF de réparer les huit soudures
EPR de Flamanville : l'ASN demande à EDF de réparer les huit soudures
L'Autorité de sûreté nucléaire a demandé jeudi 20 juin à EDF de réparer huit soudures défectueuses de l'EPR de Flamanville. EDF estime pouvoir réparer les soudures d'ici fin 2022, a déclaré le président de l'ASN, avant d'être contredit par l'entreprise.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/epr-de-flamanville-l-asn-demande-a-edf-de-reparer-les-huit-soudures-7797889274
2019-06-20 10:01:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/G2cutPQdHNNpEqley9Zv7g/330v220-2/online/image/2013/1021/7765860885_un-employe-d-edf-dans-la-centrale-nucleaire-de-flamanville-manche-en-mars-2011-photo-d-illustration.jpg