7 min de lecture Manifestations

"Gilets jaunes" : 50.000 manifestants en France lors de l'acte 8

Quelque 50.000 "gilets jaunes" ont défilé ce samedi 5 janvier en plusieurs points du territoire. Il s'agissait du huitième samedi de mobilisation du mouvement.

Les forces de l'ordre font face à la colère des manifestants, samedi 5 janvier à Paris
Les forces de l'ordre font face à la colère des manifestants, samedi 5 janvier à Paris Crédit : Zakaria ABDELKAFI / AFP
Leia Hoarau
Leia Hoarau
et Claire Gaveau

Deux mois après le début de leur mouvement, les "gilets jaunes" ont organisé l'acte 8 de leur mobilisation ce samedi 5 janvier. Après sept manifestations nationales, et un net recul la semaine dernière, l'acte 8 a une nouvelle fois été émaillé de violences, que ce soit dans les rues de Paris ou en régions.


Parmi les incidents ayant émaillé la journée, le porte-parole du gouvernement, Benjamin Griveaux, a dû être évacué de ses bureaux rue de Grenelle après une intrusion de "gilets jaunes" qui ont défoncé la porte du ministère avec un engin de chantier. Une enquête est ouverte, selon le parquet de Paris. 


Parti des Champs-Élysées, le défilé parisien s'était pourtant déroulé sans heurts dans la matinée, mais la situation s'est progressivement tendue dans la capitale où la préfecture de police a recensé 3.500 manifestants. Selon la préfecture, 24 personnes ont été interpellées.

À lire aussi
L'ex-boxeur Christophe Dettinger Gilets jaunes
Christophe Dettinger sur RTL : "Je voudrais que les médias parlent des gens qui ont faim"


Au total, près de 50.000 personnes ont manifesté samedi à travers la France. Sur le plan comptable, les "gilets jaunes" ont réussi leur pari en mobilisant bien plus que les 32.000 manifestants du 29 décembre, même si le ministre de l'Intérieur a assuré que ce mouvement n'était "pas représentatif de la France". 

Suivez en direct ce huitième acte de mobilisation

20h55 - Emmanuel Macron dénonce une "extrême violence" venue "attaquer la République".

19h57 - L'acte 8 des "gilets jaunes" a rassemblé 50.000 personnes en France, selon les chiffres communiqués par Christophe Castaner.

19h21 -
"Ce n'est pas moi qui suis visé, c'est la République", a réagi Benjamin Griveaux après l'intrusion dans la cour de son ministère. "C'est inacceptable et j'espère que les vidéos permettront d'identifier et de poursuivre les auteurs (...) Ce qu'ils ont cassé ce n'est pas mon ministère, c'est un bâtiment qui appartient aux Français".

18h41 - Selon les informations du Parisien, une quinzaine de manifestants, habillés en noir ou parfois avec des gilets jaunes, ont forcé la porte du secrétariat d'État où se situait le porte-parole du gouvernement, Benjamin Griveaux. 
17h40 - Des "gilets jaunes" sont dorénavant présents sur les Champs-Élysées où les forces de l'ordre ont fait usage de gaz lacrymogènes.

17h12 - 25.000 personnes se sont mobilisées lors de cet acte 8, selon les chiffres communiqués par la police.

16h57 - Sur la passerelle Léopold-Sédar-Senghor à Paris, les affrontements ont été nombreux entre manifestants et forces de l'ordre, comme le montre cette vidéo largement relayée sur les réseaux sociaux. Christian Estrosi condamne des "images inadmissibles" et appelle à "des sanctions extrêmement lourdes".

16h44 - Le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner a appelé "chacun à la responsabilité et au respect du droit" après les incidents qui ont émaillé les manifestations des "gilets jaunes" à Paris et en province. 

16h35 - Plusieurs milliers de manifestants ont bloqué l'autoroute A7 qui traverse Lyon, créant des bouchons en amont des voies coupées à la circulation en ce jour de retour de vacances.

16h27 -
Des scooters en libre-service ont également été incendiés sur le boulevard Saint-Germain par plusieurs manifestants.

16h24 - Plus d'une centaine de "gilets jaunes" se sont rassemblés ce samedi à Marseille devant le journal de La Provence. Ils voulaient contester une autre réunion de "gilets jaunes" qui devait se dérouler dans un local du quotidien et ont scandé des "collabos" dans une atmosphère extrêmement confuse.

16h05 - Les tensions se multiplient dans le centre de la capitale, une péniche, qui fait office de restaurant, a même été incendiée. Les pompiers sont en cours d'intervention sur la Seine pour maîtriser les flammes

16h00 - Le cortège, qui déambule notamment devant le musée d'Orsay, a désormais pris de l'ampleur et rassemble entre 3.500 et 4.000 personnes, selon des sources policières. Sur la passerelle Leopold-Sédar-Senghor, une vedette de la police est appelée en renforts pour étouffer les tensions.

15h50 - Sur la passerelle Léopold-Sédar-Senghor, de violents heurts entre "gilets jaunes" et membres des forces de l'ordre ont eu lieu.

15h35 - Dans le quartier du Quay D'Orsay, les tensions augmentent également entre manifestants et forces de l'ordre. Pour le moment, aucune action n'a été entreprise par les membres des forces de l'ordre.

15h20 - À Paris, les "gilets jaunes" sont stoppés par les membres des forces de l'ordre au niveau de la passerelle Léopold-Sédar-Senghor, qui relie les deux rives de la Seine au niveau du Jardin des Tuileries, et qui leur est interdite. Les manifestants jettent des projectiles vers les policiers.

15h00 - Les manifestants se dirigent vers l'Assemblée nationale, où des brigades de forces de l'ordre les attendent déjà.

14h40 - Malgré un début dans le calme, quelques tensions émaillent désormais la mobilisation des "gilets jaunes" à Rouen (Seine-Maritime). Les premiers heurts entre les manifestants et les policiers ont eu lieu rues Jean-Lecanuet et Jeanne-d'Arc. Des feux de poubelles ont été lancés et des petites barricades ont été montées par les manifestants.

À Rouen, l'acte 8 des "gilets jaunes" dégénèrent Date : 05/01/2019
3 >
À Rouen, l'acte 8 des "gilets jaunes" dégénèrent Date : 05/01/2019
À Rouen, des "gilets jaunes" brûlent des poubelles Crédits : CHARLY TRIBALLEAU / AFP | Date : 05/01/2019
Des heurts ont éclaté entre "gilets jaunes" et forces de l'ordre à Rouen, samedi 5 janvier 2019 Crédits : CHARLY TRIBALLEAU / AFP | Date : 05/01/2019
1/1

14h25 - Plus d'un millier de "gilets jaunes" ont manifesté brièvement devant le siège de l'AFP à Paris, scandant notamment des slogans hostiles aux médias, ont constaté des journalistes. Levant les yeux vers les bureaux de l'agence, plusieurs d'entre eux ont alors hué l'AFP, poussant des "ouh" de désapprobation, d'autres faisant des doigts d'honneur ou dressant le poing, tandis que fusaient quelques insultes à l'encontre des journalistes. Après une demi-heure de rassemblement, la manifestation est repartie en direction de l'Hôtel de Ville, où un autre rassemblement est prévu.

14h15 - De premiers heurts ont éclaté samedi en début d'après-midi à Paris entre les forces de l'ordre et des "gilets jaunes", a constaté un journaliste de l'AFP. Sur les quais de Seine, à proximité de l'Hôtel de Ville, des manifestants ont jeté des projectiles sur les forces de l'ordre qui ont répliqué par des tirs de lacrymogènes avant de recevoir le renfort de CRS.

13h50 - Moins nombreux mais toujours déterminés, environ 1.500 "gilets jaunes" partis des Champs-Elysées déambulent dans les rues de la capitale au milieu des sifflets et des appels à la "démission" d'Emmanuel Macron. Le cortège s'est dirigé vers le quartier de la gare Saint-Lazare. Une statue du baron Haussmann est recouverte d'un gilet jaune par un manifestant.

13h40 - Des "gilets jaunes" interpellés mercredi à Paris en marge de l'arrestation d'Eric Drouet, ont demandé au Défenseur des droits d'ouvrir une enquête sur ces "atteintes à la liberté" destinées selon eux à '"bâillonner" la contestation, a appris l'AFP samedi auprès de leurs avocats. 

13h25 - Lors de l'acte 7 du 29 décembre, 12.000 manifestants avaient été recensés à midi. Le ministère en avait dénombré 282.000 le 17 novembre pour l'acte fondateur de ce mouvement qui a d'abord ciblé la hausse du prix des carburants avant de porter des revendications plus larges sur la fiscalité. 

13h10 - Les forces de l'ordre ont tiré, ce samedi à midi, des grenades de gaz lacrymogène pour empêcher les "gilets jaunes" d'entrer dans le centre-ville de Beauvais pour l'acte 8, selon des images diffusées sur les réseaux sociaux et confirmées par la préfecture. 

13h00 - À Paris, les "gilets jaunes" ont quitté les Champs-Élysées et défilent dans les rues de Paris. Plusieurs centaines de manifestants se sont également rendus dans le quartier de l'Opéra.

Un "gilet jaune" sur les champs-Élysée, samedi 5 janvier 2019 Crédits : Lucas BARIOULET / AFP | Date : 05/01/2019
7 >
Un "gilet jaune" sur les champs-Élysée, samedi 5 janvier 2019 Crédits : Lucas BARIOULET / AFP | Date : 05/01/2019
Les "gilets jaunes" sont réunis sur les Champs-Élysées à Paris, le 5 janvier 2019 Crédits : Lucas BARIOULET / AFP | Date : 05/01/2019
Les "gilets jaunes" manifestent à Paris, samedi 5 janvier 2019 Crédits : Lucas BARIOULET / AFP | Date : 05/01/2019
Des "gilets jaunes" à Paris, samedi 5 janvier 2019 Crédits : Geoffroy VAN DER HASSELT / AFP | Date : 05/01/2019
Ces "gilets jaunes" restent mobilisés pour l'acte 8 ce samedi 5 janvier 2019 Crédits : JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP | Date : 05/01/2019
Des "gilets jaunes" ont entamé une marche à Paris, ce samedi 5 janvier Crédits : Lucas BARIOULET / AFP | Date : 05/01/2019
Des "gilets jaunes" manifestent dans le 9ème arrondissement de Paris, samedi 5 janvier 2019 Crédits : Lucas BARIOULET / AFP | Date : 05/01/2019
1/1

12h50 - Dix-huit personnes ont été placées en garde à vue, vendredi 4 janvier au soir, en Saône-et-Loire après avoir tenté de bloquer la plateforme logistique Amazon de Sevrey. Parmi elles, une mineure de 15 ans.

12h40 - Cet acte 8 de la mobilisation représente un test pour ce mouvement de contestation inédit qui fait vaciller l'exécutif depuis un mois et demi.

12h30 - Quatre personnes ont été interpellées, vendredi 4 janvier au soir, après une tentative de blocage par une cinquantaine de "gilets jaunes" du siège de L'Est Républicain, près de Nancy, où se trouve le centre d'impression du journal, a-t-on appris auprès de la préfecture de Meurthe-et-Moselle et du journal.

12h25 - Selon nos correspondants sur place, 700 "gilets jaunes" arrivent en ce moment-même dans le centre-ville de Beauvais (Oise). Ils seraient également 200 à Lyon et 2.000 à Rouen.

12h20 - En fin de matinée, entre 500 et 600 personnes auraient été dénombrées sur les Champs-Élysées. Elles se sont rassemblées dans le calme pour tenir une assemblée générale. Près du Panthéon, une vingtaine de personnes se sont réunies dans la matinée en "hommage aux victimes" mortes sur les ronds-points en marge des mobilisations.

12h10 - Les "gilets jaunes" ont reçu un nouveau soutien à Marseille : Bernard Tapie leur a ouvert les portes du quotidien La Provence. L'objectif de cette réunion sera de créer une association politique qui permettra au mouvement de se structurer, voire de candidater aux élections européennes.

12h00 - Bonjour et bienvenue à tous pour ce huitième acte du mouvement des "gilets jaunes". Deux mois après le début de leur mouvement, les manifestants tentent de maintenir la pression et se rassemblent une nouvelle fois ce samedi 5 janvier.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Manifestations Société Gilets jaunes
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7796136143
"Gilets jaunes" : 50.000 manifestants en France lors de l'acte 8
"Gilets jaunes" : 50.000 manifestants en France lors de l'acte 8
Quelque 50.000 "gilets jaunes" ont défilé ce samedi 5 janvier en plusieurs points du territoire. Il s'agissait du huitième samedi de mobilisation du mouvement.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/en-direct-suivez-l-acte-8-du-mouvement-des-gilets-jaunes-7796136143
2019-01-05 12:03:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/R7sj5W52tjH9xrrFOBQwlQ/330v220-2/online/image/2019/0105/7796138525_000-1bz7ly.jpg