9 min de lecture Attentats à Paris

Attentats à Paris : première riposte de la France en Syrie, des perquisitions dans tout le pays

Plus de 48 heures après les attentats qui ont marqué la France et fait au moins 132 morts, les forces de l'ordre ont mené différentes perquisitions dans la nuit de dimanche à lundi.

La France a à nouveau frappé l'État islamique à Raqqa en Syrie
La France a à nouveau frappé l'État islamique à Raqqa en Syrie Crédit : AFP
Micro RTL
La rédaction de RTL et Claire Gaveau

Vendredi 13 novembre, Paris a sombré dans l'horreur. Deux jours après les attaques terroristes qui ont frappé Paris et Saint-Denis, l'émotion reste encore très forte. La capitale et en particulier la rue de Charonne, le Bataclan et la place de la République se sont transformés en lieux de recueillement où des anonymes ont tenu à rendre hommage aux victimes et à apporter leur soutien aux familles.

Selon un dernier bilan provisoire, les attaques, revendiquées par l'État islamique et perpétrées par des kamikazes préparés à mourir, ont causé la mort de 129 personnes et fait de 352 blessés. Alors que le gouvernement a mis en place une série de numéros de téléphone afin de recueillir des témoignages et d'informer les familles des victimes, un numéro vert d'information a aussi été mis en place : le 0800.40.60.05. 

Après ces attaques terroristes, François Hollande a déployé le plan d'état d'urgence et décrété trois jours de deuil national le 15, 16 et 17 novembre et promis que la France serait "impitoyable" face à l'organisation jihadiste. La riposte militaire de la France n'aura pas tardé. Le ministère de la Défense a annoncé que la France avait effectué "un bombardement massif sur le fief de l'État islamique à Raqqa", en Syrie.

À lire aussi
Le Franco-Malien Lassana Bathily, à Paris, le 15 janvier 2015 (archives). élections européennes
Européennes : Lassana Bathily, héros de l'Hyper Cacher, va soutenir la tête de liste PC

>> Retrouvez les événements de la nuit du 13 au 14 novembre de 21h17, heure de la première explosion près du Stade de France à 9h du matin samedi 14 novembre.

>> Retrouvez les événements, analyses et réactions au lendemain des attaques de Paris
>> Retrouvez les derniers éléments de l'enquête, les témoignages et les hommages deux jours après les attentats perpétrés à Paris

Le déroulement en direct des événements

5h21 - Une importante opération antiterroriste a été lancée dans la nuit dans différentes villes de France. Au total, près d'une centaine de perquisitions ont été menées en région parisienne, à Toulouse, Grenoble et dans la région de Calais. Des perquisitions dites "administratives", c'est à dire qui ne sont pas en lien direct avec les attentats perpétrés à Paris vendredi. Il s'agit de rendre visite à des personnes qui sont déjà signalisées depuis plusieurs mois ou années.

>
Une centaine de perquisitions dites "administratives" menées dans toute la France Crédit Média : Damien Delseny | Durée : | Date :

4h56 - À la veille du deuxième jour deuil national décrété à la suite des attentats du 13 novembre à Paris et Saint-Denis qui ont fait au moins 129 morts, les enquêteurs progressaient dans le recueil d'informations supplémentaires sur les sept terroristes tués. Plusieurs d'entre eux ont été identifiés et un huitième homme est même recherché car soupçonné d'avoir participé activement à ces tueries et pris la fuite.

4h12 - Plusieurs opérations policières ont été lancées cette nuit. Après Toulouse, Grenoble a aussi été la cible d'une opération anti-terroriste, Dauphiné Libéré. "L'état d'urgence décrété par le président de la République permettant d'effectuer des perquisitions nocturnes sur ordre du préfet, une quinzaine d'objectifs ont été ciblés par la police judiciaire et quinzaine d'objectifs ont été ciblés par la police judiciaire et la Sûreté départementale sur les communes de Grenoble, Échirolles, Fontaine, Saint-Martin-d'Hères", détaille le journal local. 

4h04 - Dans le monde, en France et à Paris, le temps est au recueillement. Mais dans cette période de forte tension où la psychose collective peut rapidement s'installer, des comportements sont à adopter. Attention notamment aux réseaux sociaux où de fausses photos et de fausses informations peuvent notamment circuler. 

3h45 - "Je suis en terrasse", le nouveau slogan en vogue après les attentats perpétrés à Paris. 

"Je Suis En Terrasse", le nouveau slogan après les attentats à Paris
"Je Suis En Terrasse", le nouveau slogan après les attentats à Paris Crédit : Capture d'écran / Twitter

3h21 - À Toulouse, l'opération anti-islamistes du Raid est toujours en cours dans le quartier de la Reynerie au Mirail. Une opération contre des filières islamistes qui aurait débuté vers 2h15, selon les informations de La Dépêche du Midi. Des équipes d'intervention du GIPN et du Raid ont été déployées alors que le journal local parle de "200 hommes armés"

02h41 -
De nombreux anonymes se sont mobilisés après les attentats de vendredi. Si l'Établissement Français du Sang a salué les 9.000 donneurs qui se sont présentés sur les lieux de collecte, il rappelle cependant que les besoins sont nécessaires sur le long terme. L'hôpital Percy à Clamart a notamment alerté sur des besoins urgents de donneurs de sang de rhésus "O négatif". 

La rédaction vous recommande

02h00 - Selon La Dépêche du Midi, une opération anti-islamistes serait en cours dans le quartier du Mirail à Toulouse. Le Raid serait actuellement déployé.

01h40 - Par respect pour les familles de nombreuses victimes des attentats perpétrés à Paris, la Police nationale a demandé, sur son compte Twitter, à ne pas diffuser "des photos des scènes de crime". 

01h22 - Malgré les événements tragiques survenus à Paris et aux abords du Stade de France, le match entre la France et l'Angleterre, prévu mardi à Wembley, a été maintenu. Dans un contexte forcément particulier, les Bleus continuent leur préparation et arboreront un brassard noir lors de la rencontre. Les médias anglais ont de leur côté demandé aux fans britanniques d'apprendre les paroles de La Marseillaise pour rendre hommage aux 129 victimes

Le stade Wembley à Londres, aux couleurs françaises après les attentats à Paris
Le stade Wembley à Londres, aux couleurs françaises après les attentats à Paris Crédit : NIKLAS HALLE'N / AFP

00h56 - Une perquisition à Bobigny. À la suite des attentats de vendredi à Paris, une perquisition a été menée ce dimanche soir dans la ville de Seine-Saint-Denis. Les résultats et l'objet de cette perquisition n'ont pas été communiqués alors que les policiers ont également interrogé des riverains, selon un témoin présent sur place. 

00h40 - Les attentats ont plongé Paris dans la terreur. Ce dimanche, un véritable mouvement de panique a eu lieu dimanche dans la soirée, notamment dans le Marais et place de la République où les personnes rendaient hommage aux victimes. 

00h28 - Après deux jours de fermeture, les établissements culturels publics rouvriront lundi en Île-de-France, a indiqué le ministère de la Culture et de la Communication dans un communiqué. "La Ministre a redit avec force et solennité que, dans les moments tragiques que traverse la France, la culture est plus que jamais ce lieu symbolique de découverte de soi et des autres, de rassemblement, d’échange. C’est pourquoi elle a décidé, avec l’ensemble des établissements concernés, leur réouverture dès le lundi 16 novembre 2015 à 13 heures".

La mairie de Paris a aussi listé tous les lieux qui seront ouverts lundi 13 novembre à Paris

00h13
- Après le bombardement massif de la France à Raqqa en Syrie, le Canada a aussi bombardé une position de l'État islamique en Irak ce dimanche. Deux CF-18 employant des "munitions à guidage de précision" étaient impliqués dans des attaques au sud-ouest de Haditha, selon l'annonce des Forces armées canadiennes sur leur site internet

00h05 - Deux jours après les attentats de Paris et Saint-Denis revendiqués par le groupe État islamique, des musulmans craignent d'être de nouveau victimes d'amalgames, voire de représailles. Le Collectif contre l'islamophobie en France (CCIF) appelle à rester "solidaires"et "unis". "C'est la meilleure réponse que nous puissions apporter aux tentatives de division"

23h50 - Invité du journal de TF1, Nicolas Sarkozy est revenu sur le contenu de son entretien avec François Hollande et appelle à "un renforcement drastique de de notre sécurité intérieure". Pour cela, l'ancien président réclame notamment que tous les individus faisant l'objet d'une fiche S pour radicalisation soient assignés à résidence et munis de bracelets électroniques. 

23h43 - L'Irak a partagé avec la France, les États-Unis et l'Iran notamment des renseignements sur des menaces d'attaques, a indiqué dimanche le ministre des Affaires étrangères, après la mort d'au moins 129 personnes dans les attentats perpétrés vendredi à Paris. Au total, 24 personnes seraient impliquées dans cette opération terroriste : 19 concentrées sur l'attaque et 5 sur la logistique.

"Des sources des services de renseignement irakiens ont obtenu des informations sur de possibles attaques dans certains pays, spécialement en France, aux Etats-Unis et en Iran et (ces pays) en ont été informés", a affirmé Ibrahim Jaafari, selon un communiqué du ministère des Affaires étrangères. Interrogé sur la nature de ces renseignements, le porte-parole du ministère Ahmed Jamal, a précisé que ceux-ci avaient été obtenus il y a plusieurs mois. 

23h37
- Selon les premières informations sur le bombardement massif en Syrie, l'opération, conduite avec l'aide des États-Unis, s'est déroulée en deux vagues : à 19h50 et 20h25 (heure de Paris). 20 bombes à guidage laser ont été larguées par ces avions qui ont décollé des Émirats arabes unis et de la Jordanie. "Le premier objectif détruit était utilisé par Daesh comme poste de commandement, centre de recrutement jihadiste et dépôt d'armes et de munitions. Le deuxième objectif abritait un camp d'entraînement terroriste", détaillent les autorités françaises qui ont engagé des frappes aériennes en Syrie depuis le mois de septembre.

23h30 - Pour rappel, le huitième terroriste a été identifié par la police, qui a rapidement lancé un appel à témoin. Abdeslam Salah, 26 ans, a été aperçu entre Cambrai et Bruxelles avant que les forces de l'ordre de perde sa trace après un contrôle routier. 

23h23 - La journée de dimanche a une nouvelle fois été marquée par une vague de rassemblements partout en France et notamment à Paris où de nombreuses personnes se sont réunies place de la République, lieu déjà symbolique après les attentats de janvier. 

23h00 - La chaîne YouTube du ministère de la Défense, "Forces françaises", a publié une vidéo montrant le décollage des avions avant le bombardement massif en Syrie. 

>
Raid aérien français sur Raqqah en Syrie

22h30 - Selon le ministère de la Défense, la France a bombardé massivement le fief de l'État Islamique à Raqqa, en Syrie. Les chasseurs français ont largué 20 bombes détruisant un poste de commandement et un camp d'entraînement, a annoncé le ministère de la Défense. "Le premier objectif détruit était utilisé par Daesh comme poste de commandement, centre de recrutement jihadiste et dépôt d'armes et de munitions. Le deuxième objectif abritait un camp d'entraînement terroriste", a précisé le ministère dans un communiqué. Douze appareils, dont dix chasseurs, ont été engagés simultanément à partir des Émirats arabes unis et de la Jordanie. 

22h15 - Le bilan officiel est toujours de 129 morts et 352 blessés. Contrairement à ce qui avait été annoncé précédemment, les trois personnes qui ont succombé à leurs blessures étaient déjà comptabilisées dans le bilan, selon un communiqué de l'AP-HP. 

22h00
Manuel Valls sera l'invité de la matinale de RTL, lundi 16 novembre. Il répondra aux questions de Yves Calvi et Olivier Mazerolle à partir de 7h45, et à celles des auditeurs de RTL dès 8h10. Posez vos questions au Premier Ministre avec le mot-dièse #VallsRTL ou au 3210.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Attentats à Paris Fusillade Terrorisme
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7780523953
Attentats à Paris : première riposte de la France en Syrie, des perquisitions dans tout le pays
Attentats à Paris : première riposte de la France en Syrie, des perquisitions dans tout le pays
Plus de 48 heures après les attentats qui ont marqué la France et fait au moins 132 morts, les forces de l'ordre ont mené différentes perquisitions dans la nuit de dimanche à lundi.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/en-direct-attentats-a-paris-la-france-bombarde-massivement-le-fief-de-l-etat-islamique-a-raqqa-en-syrie-daesh-fiche-s-7780523953
2015-11-15 23:17:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/E2blvb05IaIF1mfMmS266Q/330v220-2/online/image/2015/1115/7780524167_la-france-a-cible-deux-camps-d-entrainement-de-l-etat-islamique-a-raqqa-en-syrie.jpg