1 min de lecture Pâtisserie

VIDÉO - Jessica Préalpato élue meilleure pâtissière du monde

La cheffe pâtissière du Plaza Athénée vient d'être sacrée mardi 11 juin "meilleure pâtissière du monde" par le World's 50 Best Restaurants.

>
Jessica Préalpato élue meilleure pâtissière du monde Crédit Image : LUCAS BARIOULET / AFP | Crédit Média : M6 | Date :
Thomas Pierre
Thomas Pierre Journaliste

C'est un cocorico garanti sans sucre ajouté que la Française Jessica Préalpato nous donne envie de pousser. Cette cheffe pâtissière de 32 ans, officiant au restaurant Plaza Athénée à Paris, vient d'être sacrée mardi 11 juin "meilleure pâtissière du monde" dans le classement du World's 50 Best Restaurants.

Cette auteure de desserts atypiques à base de fruits, qui "incarne une pâtisserie audacieuse et singulière", est la première femme à recevoir ce titre. "Je suis très étonnée", a réagi Jessica Préalpato, estimant qu'il s'agissait là d'un "beau cadeau".

Un "cadeau" hautement mérité à en croire ce classement. Car ses desserts s'inscrivent dans le concept de "naturalité" (une cuisine produite au plus près des produits naturels) défendu par Alain Ducasse, et devenu avec Jessica Préalpato la "desséralité" (dessert+naturalité), titre de son livre où elle propose les recettes de 50 de ses desserts créés au Plaza Athénée.

Pancakes à l'orge torréfiée et glace à la bière Crédits : Instagram/@jessicaprealpato | Date : 11/06/2019
6 >
Pancakes à l'orge torréfiée et glace à la bière Crédits : Instagram/@jessicaprealpato | Date : 11/06/2019
Fontainebleau au lait de soja et cacahuètes Crédits : Instagram/@jessicaprealpato | Date : 11/06/2019
Une génoise alliant orties et fraises Crédits : Instagram/@jessicaprealpato | Date : 11/06/2019
Les religieuses de Jessica Préalpato Crédits : Instagram/@jessicaprealpato | Date : 11/06/2019
Une pâtisserie au chocolat à base de whisky Crédits : Instagram/@jessicaprealpato | Date : 11/06/2019
Le kaki cru et cuit avec ses noix torréfiées Crédits : Instagram/@jessicaprealpato | Date : 11/06/2019
1/1

Ni crème, ni mousse dans ses desserts

Parmi ses dernières créations, les desserts aux fraises et sapin, à la bière et à la rhubarbe. "Ces desserts ne sont pas forcément beaux, c'est un travail qui n'est pas facile, qui n'est pas toujours reconnu et qui est un peu critiqué. Je suis ravie qu'il soit mis en avant", explique-t-elle.

À lire aussi
Une tarte tropézienne (illustration) pâtisserie
Pâtisserie : la tarte tropézienne s'exporte bientôt à Tokyo

Citron-algues, orge maltée-bière givrée-houblon, topinambour-vanille bourbon-truffe ou cerises-olives-vinaigrette... La pâtissière n'utilise ni crème, ni mousse dans ses desserts qui sont portés sur l'amertume et l'acidité. Une pâtisserie qui sublime les fruits de saison avec des vinaigres et utilise le sucre comme le sel, juste pour assaisonner ses créations. 

"Jamais je n'aurais parié que c'est une pâtisserie qui allait être mise à l'honneur. C'est énorme pour moi", avoue celle qui dit toujours manger des pâtisseries classiques mais ne veut plus en confectionner.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Pâtisserie Français Gastronomie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants