2 min de lecture Religions

DIAPORAMA - Pâques : après l'incendie de Notre-Dame, l'hommage à Saint-Eustache

La célébration de la fête de Pâques à Paris, initialement prévue à Notre-Dame de Paris, a été délocalisée à l'église Sainte-Eustache.

"Ces événements sont tragiques. Ça recrée une unité des catholiques. Dans son malheur, l'incendie donne une force pour se retrouver", explique un fidèle qui assiste à la messe de Pâques à l'église Saint-Eustache le 21 avril 2019 Crédits : Lionel BONAVENTURE / AFP | Date : 21/04/2019
9 >
"Ces événements sont tragiques. Ça recrée une unité des catholiques. Dans son malheur, l'incendie donne une force pour se retrouver", explique un fidèle qui assiste à la messe de Pâques à l'église Saint-Eustache le 21 avril 2019 Crédits : Lionel BONAVENTURE / AFP | Date : 21/04/2019
L'église de Saint-Eustache, au cœur de Paris, a accueilli les fidèles à l'occasion de la messe de Pâques, dimanche 21 avril 2019, six jours après l'incendie qui a ravagé la cathédrale Notre-Dame Crédits : Lionel BONAVENTURE / AFP | Date : 21/04/2019
Les catholiques se pressaient à la messe de Pâques, ce dimanche 21 avril, six jours après l'incendie de la cathédrale de Notre-Dame Crédits : Lionel BONAVENTURE / AFP | Date : 21/04/2019
Les fidèles étaient nombreux sur les bancs de l'église Saint-Eustache, le 21 avril 2019, pour la messe de Pâques Crédits : Lionel BONAVENTURE / AFP | Date : 21/04/2019
La maire de Paris, Anne Hidalgo, attend le début de la messe à l'église Saint-Eustache, à Paris, le 21 avril 2019 Crédits : Lionel BONAVENTURE / AFP | Date : 21/04/2019
Lors de la messe de Pâques, célébrée à l'église Saint-Eustache le 21 avril 20, l'archevêque de Paris, Mgr Michel Aupetit, y bénit les fidèles Crédits : Lionel BONAVENTURE / AFP | Date : 21/04/2019
Dans son homélie, lors de la messe de Pâques du 21 avril 2019 à l'église Saint-Eustache (Paris), l'archevêque de Paris Mgr Michel Aupetit a notamment remercié les pompiers Crédits : Lionel BONAVENTURE / AFP | Date : 21/04/2019
En ce dimanche de Pâques, certains sont venus de l'autre bout de la France, spécialement pour témoigner leur "soutien" après avoir vu Notre-Dame ravagée par le feu Crédits : Lionel BONAVENTURE / AFP | Date : 21/04/2019
2.000 personnes étaient attendues à la célébration de la messe de Pâques, le 21 avril 2019 à l'église Saint-Eustache Crédits : Lionel BONAVENTURE / AFP | Date : 21/04/2019
1/1
Leia Hoarau
Leia Hoarau
Journaliste

La file devant l'église parisienne de Saint-Eustache s'étire sur des centaines de mètres : les catholiques se pressaient à la messe de Pâques, ce dimanche 21 avril, six jours après l'incendie de la cathédrale de Notre-Dame

Ces flammes qui ont dévoré la cathédrale sont vues par certains comme "un signe". Marie, mère au foyer de 59 ans, affirme être restée "sans voix" devant "cette croix en sang sur les images prises par le drone" et avoir ressenti "un renouveau, une communion, un élan". 

Pour cette habituée de Notre-Dame, ce "moment de ferveur" doit réunir les fidèles parfois déboussolés par les scandales à répétition dans l'Église. "Espérons que les chrétiens réagissent et prennent conscience de tout ce qu'il se passe en cette période triste et que ce moment de malheur va nous ressouder". 

L'unité des catholiques renouvelée

Dans son homélie, l'archevêque de Paris Mgr Michel Aupetit a remercié les pompiers, dont certains officiers étaient assis dans les premières rangées dans la nef. "Quand un moment, nous avions pensé que les beffrois pouvaient tomber aussi, ces tours de Notre-Dame si connues à travers le monde, le savoir-faire, le courage se sont unis aussi à la prière de tous les fidèles", a-t-il déclaré devant des personnalités politiques (Anne Hidalgo, Nathalie Loiseau) et une foule d'anonymes.

À lire aussi
Nicolas Dupont-Aignan (Debout la France) port du voile
Dupont-Aignan veut un référendum pour savoir s'il faut interdire le voile dans la rue

Certains sont venus de l'autre bout de la France, spécialement pour témoigner leur "soutien" après avoir vu Notre-Dame ravagée par le feu, comme François, un Mosellan de 70 ans. "Ces événements sont tragiques. Ça recrée une unité des catholiques. Dans son malheur, l'incendie donne une force pour se retrouver, pour défendre notre religion", explique-t-il.

Un peu plus loin dans la file, Laurence est plus dubitative sur ce regain de ferveur. Elle et son mari sont surtout venus "soutenir Mgr Michel Aupetit, le prêtre de notre paroisse". "Le monument de Notre-Dame c'est beaucoup plus large et au-delà notre religion, c'est historique, c'est patrimonial". Tout juste baptisée, Nina, 17 ans, est encore plus catégorique : selon elle, l'incendie de Notre-Dame est certes "important pour tous les catholiques" mais "ce serait bien que ce soit autre chose qui nous rassemble".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Religions Pâques Hommage
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants