1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Variant Omicron : le nouveau protocole Covid peut-il tenir dans les écoles ?
1 min de lecture

Variant Omicron : le nouveau protocole Covid peut-il tenir dans les écoles ?

INVITÉS RTL - Djillali Annane, chef du service de réanimation à l'hôpital Raymond-Poincaré, répond à Aurore Bergé, députée des Yvelines et présidente déléguée du groupe LaREM à l’Assemblée nationale.

Une école à Lille le 2 septembre 2021
Une école à Lille le 2 septembre 2021
Crédit : DENIS CHARLET / AFP
DÉBAT - Variant Omicron : le nouveau protocole Covid peut-il tenir dans les écoles ?
08:51
DÉBAT - Variant Omicron : le nouveau protocole Covid peut-il tenir dans les écoles ?
08:51
Yves Calvi_
Yves Calvi

Inquiétude dans les écoles de France. Alors qu'un premier cas du variant Omicron vient d'être confirmé à La Réunion et que dans le même temps le taux d'incidence est en hausse chez les enfants, le protocole Covid allégé peut-il tenir ? Le gouvernement a par exemple mis fin à la fermeture automatique de classe en cas de cas positif détecté.

Pour Aurore Bergé, députée des Yvelines et présidente déléguée du groupe LaREM à l’Assemblée nationale, "déjà, il y a très peu de classes fermées, on est à moins de 2% (...) Ensuite, on a en effet complètement changé le protocole tel qu'il existait. Dès le premier cas, il y avait une fermeture de la classe complète. Là, on a un dépistage complet des enfants et ne reviennent que ceux qui ont été testé négatifs".

"Il y a la question de la temporalité, lui répond Djillali Annane, chef du service de réanimation à l'hôpital Raymond-Poincaré. Cet allégement des mesures sanitaires intervient malheureusement au moment où on a une cinquième vague qui déferle de façon assez brutale (...) Et puis on a l'émergence de ce variant Omicron dont on connaît assez peu pour l'instant les problèmes qu'il va poser (...) Il aurait peut-être fallu attendre de mon point de vue qu'on ait passé le pic de la cinquième vague".

"Cette mesure intervient aussi après une expérimentation qui a été menée dans 10 départements, reprend Aurore Bergé. On en a vérifié la faisabilité. Et pour moi, ce n'est pas un allègement à partir du moment où vous ne faites revenir en classe que les enfants qui ont été testé négatifs". 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/