1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. DÉBAT - Faut-il supprimer le défilé du 14 juillet ?
2 min de lecture

DÉBAT - Faut-il supprimer le défilé du 14 juillet ?

Faut-il en finir avec le traditionnel défilé du 14 juillet ? Philippe Goujon, maire LR du XVe arrondissement de Paris, et Alain Refalo, auteur de "Démilitariser la France : plaidoyer pour un pays acteur de paix", en débattent.

Préparation du défilé du 14 juillet sur les Champs-Élysées
Préparation du défilé du 14 juillet sur les Champs-Élysées
Crédit : LUDOVIC MARIN / AFP
DÉBAT - Faut-il supprimer le défilé du 14 juillet ?
00:09:14
L'invité de 8h20 du 14 juillet 2022
00:09:14
Carpentier-795x530
Stéphane Carpentier - édité par Guillaume Dosda

Certains jugent que le défilé du 14 juillet est un symbole militariste et qu'il coûte trop cher. D'autres pensent au contraire qu'il est une façon de montrer la puissance militaire de la France aux yeux du monde, d'autant plus que la guerre est aux portes de l'Europe avec le conflit ukrainien. Philippe Goujon, maire LR du XVe arrondissement de Paris, et Alain Refalo, auteur de Démilitariser la France : plaidoyer pour un pays acteur de paix sont venus débattre de ce sujet sur RTL.

Pour Philippe Goujon, "ce débat n'a pas lieu d'être". "Jamais notre armée n'a été aussi populaire (...), près de 90% des Français ont une bonne opinion de l'armée et plus de 80% veulent qu'on augmente ses moyens". Il poursuit en indiquant qu'il n'a "jamais été aussi justifié en raison des tensions internationales et de la guerre en Ukraine (...). C'est la démonstration de la volonté de faire face à toute agression et toute menace". De plus, cette année, neuf pays de l'Est, frontaliers de la Russie, vont être associés aux festivités : "Cela montre que nous sommes prêts à respecter nos engagements internationaux".

Alain Refalo parle lui d'une "survivance archaïque du militarisme français".  Selon lui, "lorsqu'en 1880, on réinstaure ce défilé militaire, il s'agit de vouloir prendre sa revanche contre la Prusse. Cette expression du militarisme et des nationalismes nous a menés à la Première Guerre mondiale". Il poursuit : "C'est l'exposition au grand public de centaines d'engins de mort, de chars, de missiles, d'avion". Et de conclure que le défilé est totalement déconnecté des enjeux actuels, "particulièrement les enjeux climatiques", "ce sont les valeurs de fraternité qui devraient être entretenues", estime-t-il.

Ce qui est fortement gênant, c'est cette idée de faire un défilé à l'exemple de ce qui se fait dans la plupart des dictatures

Alain Rafalo sur RTL

Alain Refalo ne "pense pas qu'il faut un défilé ostensible militaire, aux Champs-Élysées, pour savoir que nous avons une armée avec tous ces instruments militaires". Il ajoute : "Ce qui est fortement gênant, c'est cette idée de faire un défilé à l'exemple qui se fait dans la plupart des dictatures dans ce monde". Le professeur des écoles croit voir dans ce défilé "une nostalgie d'une grandeur qui a disparu".

Contrairement à des pays comme la Russie, la Chine ou la Corée du Nord qui font également des défilés militaires, "notre armée est l'armée d'un pays démocratique, qui est totalement imprégnée des valeurs de la République", répond Philippe Goujon. "C'est la reconnaissance et une fierté de la nation envers ses soldats, qui sont des citoyens engagés prêts à sacrifier leur vie". 

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.