1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. 14 juillet : que célèbre-t-on lors de la Fête nationale ?
2 min de lecture

14 juillet : que célèbre-t-on lors de la Fête nationale ?

ÉCLAIRAGE - Le 14 juillet marque pour beaucoup l'anniversaire de la prise de la Bastille, en 1789. Il commémore aussi la fête de la Fédération, l'année suivante.

La Patrouille de France survole l'avenue des Champs-Élysée le 14 juillet 2020
La Patrouille de France survole l'avenue des Champs-Élysée le 14 juillet 2020
Crédit : Ludovic Marin / POOL / AFP
Marine Derquenne

Chaque année depuis 142 ans, le 14 juillet est jour de fête nationale. Cette date a une double signification. Elle célèbre à la fois la rupture représentée par la Révolution française en 1789, mais aussi la continuité de l'Histoire de France. 

C'est la loi du 6 juillet 1880 qui a fixé la date de fête nationale au 14 juillet. Le 21 mai 1880, Benjamin Raspail, député de Paris, a déposé un projet de loi. La loi sera ensuite promulguée le 6 juillet 1880, soit dix ans après la IIIe République. La Première fête nationale ne sera célébrée que le 14 juillet 1880 après l'entrée en vigueur de la loi du 6 juillet 1880. 

Depuis, le 14 juillet est un jour férié. Le matin a lieu le traditionnel défilé militaire à Paris en présence du président de la République, puis des feux d'artifices sont prévus partout en France. Mais à quelles dates fait référence le 14 juillet ?

14 juillet 1789 : la prise de la Bastille

Le 14 juillet est lié dans un premier temps à la date de la prise de la Bastillele 14 juillet 1789.  Cette date marque le début de la Révolution française, qui aboutira à l'abolition de l'Ancien régime et à un siècle d'instabilité politique qui conduira au triomphe de la République. Ce jour-là, les Parisiens ont envahi la forteresse de la Bastille, prison royale, symbole de l'arbitraire du pouvoir. Ils voulaient y récupérer de la poudre et des armes.

À lire aussi

Quelques prisonniers sont libérés, les archives pillées. Une centaine de Parisiens décèdent dans la journée. La tête du gouverneur Launay est tranchée. L'homologue du maire de Paris aujourd'hui, Jacques de Flesselles, est aussi assassiné. Leurs têtes sont plantées sur des piques et promenées dans Paris jusqu'au Palais Royal. Ce n'est que le lendemain que le roi Louis XVI apprend les faits. Cet événement historique signera alors le début de la Révolution française et la fin de la monarchie absolue. 

14 juillet 1790 : la fête de la Fédération

Si le 14 juillet est associé à la prise de la Bastille et son image sanguinaire, c'est dans les faits, le 14 juillet 1790, fête de la Fédération, qui est commémoré en France depuis plus d'un siècle. Un an après la Révolution,  le nouveau commandant de la garde parisienne, La Fayette, nommé par Louis XVI, décide de célébrer la Nation en mémoire de la prise de la Bastille. C'est la fête de l'union de tous les Français, celle de la fédération, qui a donc lieu le 14 juillet 1790.

Ce grand événement signe la réconciliation (temporaire) du roi et du peuple français. Lors de cette grande fête, l'Armée révolutionnaire par la voix de La Fayette, le Parlement par la voix du président de l'Assemblée nationale, le roi, la reine et le dauphin ont prêté serment de fidélité à la Nation et à la Constitution.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire