1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Coronavirus : des "livraisons importantes" de vaccins en France la semaine prochaine
1 min de lecture

Coronavirus : des "livraisons importantes" de vaccins en France la semaine prochaine

La ministre déléguée à l’Industrie, Agnès Pannier-Runacher, a fait savoir que près de 3 millions de doses de vaccin contre la Covid-19 vont arriver en France, dans le courant de la semaine prochaine.

Une personne se fait vacciner contre la Covid-19 (illustration)
Une personne se fait vacciner contre la Covid-19 (illustration)
Crédit : KAREN DUCEY / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / GETTY IMAGES VIA AFP
Quentin Marchal & AFP

Alors que les chiffres concernant l'épidémie de coronavirus demeurent alarmants, la France attend "des livraisons importantes la semaine prochaine" de près de 3 millions de doses de vaccin contre la Covid-19, a déclaré la ministre déléguée à l'Industrie, Agnès Pannier-Runacher, ce samedi 27 mars.

"Nous attendons des livraisons importantes la semaine prochaine : près de 3 millions de doses vont arriver en France qui sont confirmées par les différents laboratoires", a-t-elle indiqué sur Europe1. "Cela nous permet de confirmer l'objectif de 30 millions de Français vaccinés à la fin du mois de juin", a-t-elle ajouté.

Les livraisons se situent "entre 2,5 millions et 3 millions de doses, avec une montée progressive jusqu'à près de 4 millions de doses fin avril, début mai", a-t-elle précisé. La ministre a expliqué que l'essentiel des livraisons reposait sur l'apport du vaccin BioNTech-Pfizer avec "près de 2 millions de doses à partir de la semaine du 5 avril". "Ils ont toujours été au rendez-vous", a-t-elle souligné.

Moderna et Janssen en renfort

"Moderna (...) a toujours rattrapé ses livraisons" et "Janssen (Johnson and Johnson) a également confirmé le démarrage de ses livraisons", a ajouté Agnès Pannier-Runacher, en se disant "confiante". S'agissant d'AstraZeneca, la ministre a indiqué que l'Union européenne avait  "sécurisé les doses, avec le blocage de doses en Italie". 

À lire aussi

"On a désormais un pool de 29 millions de doses. Sur ces 29 millions de doses, il y en avait 16 qui étaient destinées (au) marché européen", a-t-elle poursuivi. "Sur les doses restantes, on est en discussion. L'avantage c'est qu'on a aujourd'hui la main sur ces doses", a ajouté Mme Pannier-Runacher.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/