1 min de lecture Coronavirus

Coronavirus : campagne de vaccination massive à Saint-Barthélemy

Probablement à compter de la mi-avril, l'ensemble de la population adulte de Saint-Barthélemy devrait pouvoir être vaccinée.

Saint-Barthélemy (illustration).
Saint-Barthélemy (illustration). Crédit : AFP
Marie Gingault
Marie Gingault et AFP

Ce vendredi 26 mars, la directrice générale de l'Agence régionale de Santé de Guadeloupe, Valérie Denux, a annoncé que l'ensemble de la population adulte de Saint-Barthélemy pourra bientôt être vaccinée, surement à compter de la mi-avril.

"Nous venons d'avoir l'autorisation d'ouvrir la vaccination à l'ensemble de la population pour Saint-Barthélemy", a déclaré Valérie Denux. "On va lancer cela probablement à partir de mi-avril", a-t-elle précisé. Toutefois, le choix du vaccin qui sera utilisé pour cette campagne massive est pour l'heure toujours "en discussion".

"Ce qu'il faut c'est que l'on ait un vaccin qui soit plus facile à gérer que le Pfizer-BioNtech sur le plan logistique, et que les gens puissent venir librement et de manière importante", a souligné la directrice de l'ARS de Guadeloupe, qui a justifié cette évolution de la campagne de vaccination par un "taux d'incidence quand même très élevé" à Saint-Barthélemy.

71 cas répertoriés la semaine du 15 au 21 mars

En effet, selon les derniers chiffres communiqués par la Préfecture des îles du Nord jeudi, le taux d'incidence à Saint-Barthélemy est de 725 cas pour 100.000 habitants sur la semaine du 15 au 21 mars, contre 521 cas pour 100.000 habitants la semaine précédente. Il dépasse ainsi largement le seuil d'alerte fixé à 250 cas pour 100.000 habitants.

À lire aussi
virus
Coronavirus : il faut fermer les frontières avec l'Inde "au nom de la sécurité", plaide Martin-Genier

Il faut néanmoins prendre ces chiffres avec précaution en raison de l'effectif réduit de la population sur cette île sans couvre-feu et où les bars et restaurants sont encore ouverts : environ 9.800 habitants. D'après le dernier bulletin sanitaire, 71 cas de Covid-19 ont été répertoriés pour la semaine du 15 au 21 mars contre 51 la semaine précédente.

Une campagne de vaccination massive a déjà débuté sur les îles de Wallis-et-Futuna et Saint-Pierre-et-Miquelon. Selon Valérie Denux, l'île de Saint-Martin, voisine de Saint-Barthélemy, pourrait être la prochaine. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus Virus Risque sanitaire
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants