1 min de lecture Urgences

Premiers secours : sait-on agir en cas d'urgence ?

REPLAY - Une personne qui s'étouffe, se brûle, s'évanouit… Les premières minutes et les premiers gestes sont cruciaux. Formation aux premiers secours dans On est fait pour s'entendre !

FlavieFlament_245x300 On est fait pour s'entendre Flavie Flament iTunes RSS
>
Premiers secours : Sait-on agir en cas d'urgence ? Crédit Média : Flavie Flament | Durée : | Date : La page de l'émission
Marion Berger

Souvent, en cas d'accident ou de malaise, on ne sait pas comment agir face à une victime ni comment lui porter secours. Si 80% des Allemands et des Autrichiens ont suivi une formation reconnue aux premiers secours, les Français sont à la traîne... 10 000 vies pourraient être sauvées chaque année si nous connaissions davantage les gestes qui sauvent. Comment reconnaître une situation d'urgence et agir en conséquence ? Pourquoi ne sommes-nous pas suffisamment formés ? Quelles sont les techniques simples qui permettent de venir en aide à une personne en détresse ?

Invités

- Dr. Pascal Cassan : médecin urgentiste, médecin conseiller national à la Croix-Rouge française, auteur de "Les premiers secours pour les Nuls", éditions First

Les premiers secours pour les Nuls
Les premiers secours pour les Nuls

- Frédéric Adnet : professeur en Médecine d'Urgence, chef de service des Urgences de l'hôpital Avicenne et directeur médical du SAMU de la Seine-Saint-Denis, co-auteur de "Y-a-t-il urgence ?", éditions Flammarion

Y-a-t-il urgence ?
Y-a-t-il urgence ?

Vous souhaitez témoigner ?

Vous pouvez nous envoyer un mail à l'adresse onestfaitpoursentendre@rtl.fr (ou ici).

L'équipe de l'émission vous recommande
Lire la suite
Urgences Santé
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants