2 min de lecture Coronavirus

Carte du déconfinement : quels départements ont changé de couleur et pourquoi ?

ÉCLAIRAGE - Sur la carte de synthèse de l'épidémie dévoilée ce vendredi 1er mai, 9 départements ont changé de couleur par rapport à celle du jeudi 30 avril. Le Lot, le Cher et la Haute-Corse ont notamment été reclassés du rouge au vert.

La carte des départements rouge, vert et orange
La carte des départements rouge, vert et orange Crédit : capture d'écran
Sarah Ugolini
Sarah Ugolini

La nouvelle carte de l'épidémie de coronavirus a été dévoilée ce vendredi 1er mai. Le Directeur général de la Santé Jérôme Salomon a présenté de nouvelles cartes provisoires en vue du déconfinement, après les premières moutures dévoilées jeudi 30 avril par le ministre de la Santé Olivier Véran, qui contenaient des erreurs de comptage.

Des couacs ont en effet été relevés et 9 départements ont changé de couleur sur la nouvelle carte de synthèse du 1er mai, par rapport à celle du jeudi 30 avril. Il s'agit de l’Aisne, du Calvados, du Cher, de la Dordogne, de la Haute-Corse, de la Nièvre, du Lot, de l’Oise et du Tarn.  

Les départements du Lot, du Cher et de la Haute-Corse ont notamment été reclassés du rouge ou vert, après des erreurs dans la remontée des données pour la première mouture de la carte jeudi. L'Aisne est passée de rouge à orange, le Calvados, la Dordogne et le Tarn d’orange à vert et l'Oise de vert à orange.

Le Lot, le Cher et la Haute-Corse passent au vert

"Santé publique France a procédé à des modifications dans certains départements en raison de nouvelles analyses des données, du recours à des indicateurs complémentaires et après des échanges avec les acteurs de terrain, en particulier les agences régionales de santé", a de son côté indiqué Jérôme Salomon.

À lire aussi
Le personnel médical d'un hôpital, pendant la crise du coronavirus (illustration) coronavirus
Coronavirus en Europe : les deuxièmes confinements ont-ils fonctionné ?

Dans le Lot, "une analyse rapide des données hospitalières a conclu qu'un nombre de prélèvements récemment effectués par des services d'urgence lotois avaient conduit (..) à surévaluer le pourcentage de passages aux urgences pour suspicion de coronavirus par rapport à la réalité", selon l'ARS Occitanie. Concernant le Cher, "on estime qu'il y a eu des erreurs de données et l'objectif est que la correction puisse être apportée le plus rapidement possible", avait déclaré dans la journée Christophe Lugnot, directeur de cabinet de l'ARS Centre.

"Je vois pas d'autre possibilité qu'une erreur matérielle", s'était de son côté indigné Gilles Simeoni au micro de RTL ce vendredi 1er mai au matin . Pour le président nationaliste du conseil exécutif de Corse, le placement en zone rouge de la Haute-Corse lors de la présentation de la carte de déconfinement par Olivier Véran, ce jeudi 30 avril, est incompréhensible.

La nouvelle carte qui fait la synthèse des deux indicateurs de l'épidémie (circulation active du virus et tensions hospitalières sur les capacités de réanimation) comporte désormais 32 départements rouges (contre 35 jeudi), 28 oranges (contre 30) et 41 verts (contre 36), a précisé Jérôme Salomon.

La carte est évolutive et celle qui sera la plus attendue reste celle du 7 mai, qui définira le degré de déconfinement selon que le département sera classé en vert ou en rouge. À noter que Jérôme Salomon a précisé qu'il n'y aurait pas de département en orange lors de cette présentation du 7 mai, mais seulement un classement en vert ou en rouge. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus Confinement Épidémie
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants