2 min de lecture Coronavirus

Confinement à Lyon : les toilettes publiques rouvertes aux SDF

La préfecture du Rhône a ordonné au groupe JCDecaux, de rouvrir onze toilettes publiques de la ville de Lyon, afin qu'elles profitent aux sans-abri. Les 46 sanitaires de la ville avaient été fermés au premier jour du confinement.

Des toilettes publiques en train d'être désinfectées (illustration)
Des toilettes publiques en train d'être désinfectées (illustration) Crédit : STEPHANE DE SAKUTIN / AFP
Marie Gingault et AFP

La préfecture du Rhône a ordonné au groupe JCDecaux de rouvrir des sanitaires publics dans la ville de Lyon. Après plusieurs demandes de la mairie, en vain, l'arrêté préfectoral est entré en vigueur hier mardi 7 avril, relève le site d'information Lyon Mag.


JCDecaux doit rouvrir onze toilettes publiques, sur les 46 que le groupe exploite à Lyon, afin que les sans-abri puissent les utiliser. Tous les sanitaires publics de la ville avaient été fermés au premier jour du confinement. Les services de l'État considèrent que la fermeture, à l'initiative de la société, de l'ensemble des sanisettes à entretien automatique et à accès gratuit qu'elle gère dans le cadre d'un marché passé avec la ville, "porte une atteinte manifeste à la salubrité publique et à la santé des personnes sans domicile fixe".

"Les sanitaires publics sont des équipements indispensables au maintien de l'hygiène et de la salubrité publique", explique l'arrêté. "Ils constituent pour la population sans domicile fixe l'une des seules possibilités d'accéder à un point d'eau pour les gestes d'hygiène élémentaire (...). La situation ne peut que se dégrader sans une réouverture urgente de ces équipements", estiment les services de l'État dont l'ordre de réquisition court pour l'heure jusqu'au 15 avril, sous peine de sanctions.

Besoin de combinaisons étanches

JCDecaux a répondu par une requête : "Notre demande au préalable, c'est qu'on nous fournisse des combinaisons étanches. Ce qui a été fait à Paris", a indiqué à l'AFP le groupe, qui en a puisé quelques exemplaires dans un ancien stock et a effectué des commandes. "Quand on nettoie à l'eau, cela éclabousse obligatoirement, et nos équipes peuvent être contaminées tout de suite" dénonce le groupe industriel.

À lire aussi
Singapour (illustration) coronavirus
Coronavirus : Singapour veut fournir des bracelets à ses résidents après l'échec de son StopCovid

"Si la puissance publique ne peut pas nous en fournir, on devra refermer car ce sera malheureusement impossible de continuer" a prévenu JCDecaux, soulignant qu'il s'agissait d'"une condition sine qua non".

Mardi 7 avril au soir, la préfecture du Rhône et la mairie lyonnaise ont conjointement annoncé la réouverture de "onze sanitaires automatiques et gratuits", "sur décision du préfet, en lien étroit avec la Ville de Lyon et l'entreprise JC Decaux". Ces réouvertures interviennent en parallèle d'un dispositif local d'accès pour les sans-abri "aux ressources d'hygiène essentielles à la prévention du COVID-19". Il associe l'État, la Ville de Lyon et de nombreuses associations caritatives et humanitaires dont la Croix-Rouge.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus Confinement Lyon
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants