2 min de lecture Coronavirus

Coronavirus : le monde de la mode lourdement impacté

La Fashion Week à Paris, qui génère en général 440 millions d'euros de chiffre d'affaires, est fortement impacté par le coronavirus et l'absence des représentants chinois.

L'Eco and You - Martial You L'éco and You Martial You iTunes RSS
>
Coronavirus : le monde de la mode lourdement impacté Crédit Image : GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
L'Eco and You - Martial You
Martial You édité par Quentin Marchal

Le virus défie les défilés. Alors que la Fashion Week a été perturbée à Milan ce week-end, c'est désormais à Paris qu'on s'inquiète pour les défilés de Dior ou Yves Saint-Laurent. Le monde de la mode est rattrapé par le Coronavirus. Cette grande messe de la mode, où les professionnels se rendent chaque année, dans le même ordre à New-York, Londres, Milan puis Paris est donc menacée alors que les créateurs montrent leurs nouveautés et les acheteurs y passent commande.

En ce moment, c'est la présentation des collections de l'automne-hiver prochain. En tout, sur une semaine, la Fashion Week à Paris rassemble en général entre 5.000 et 6.000 personnes du monde de la mode, fait travailler 5.000 personnes et génère 440 millions d'euros de chiffre d'affaires entre les réservations d'hôtels, les traiteurs, les services de voituriers et les entreprises d'événementiel.

Or cette année, c'est plus compliqué. Le patron de Kéring, François-Henri Pinault avait indiqué, il y a 15 jours, qu'il n'y aurait pas les représentants chinois sur la FashionWeek parisienne, autrement dit, 30% du marché. L'absence de l'influenceur chinois de la mode Mister Bag, Tao Liang de son vrai nom, qui est suivi par 7 millions de personnes n'est pas passée inaperçue et a du poids.

Un coup dur pour un poids lourd de l'économie française

Si l'Asie se montre primordiale, c'est désormais toute la planète fashion qui est touchée. C'est même la double peine qu'est en train de se voir infliger le secteur de la mode parce qu'il perd la communication autour des marques de luxe et le coronavirus, qui frappe la Chine et maintenant l'Italie, est aussi une épidémie qui touche les ateliers de confection de la mode.

À lire aussi
La reine Elizabeth II dimanche 5 avril Elizabeth II
Coronavirus : "C'est un temps de disruption dans la vie de notre pays", dit Elizabeth II

Pour la France, cette évolution est tout sauf dérisoire puisque les deux plus grands groupes de luxe au monde sont français : Kering et LVMH. La mode en France représente un chiffre d'affaire de 154 milliards d'euros. C'est un de nos poids lourds à l'international puisque nos grandes marques exportent 90% de leurs créations et font travailler 616.000 personnes dans le pays.

Une Fashionweek en demi-teinte, c'est aussi pour des marques comme Dior ou Chanel une vitrine en moins pour vendre des produits plus "grand public" comme les parfums ou les cosmétiques aux classes moyennes dans le monde entier. Avec une fashionweek sous la menace du coronavirus, on vend donc un peu moins de rêve mais surtout, on fabrique aussi un peu moins de produits de rêve. 

Le plus : une sortie plus rapide que prévu pour Isabelle Kocher

C'était prévisible mais l'ancienne patronne d'Engie a accepté de quitter son poste avant la fin de son mandat en mai. Début février, le Conseil d'Administration avait décidé de ne pas renouveler les fonctions de la seule patronne du CAC40.

Cri d'alarme de la filière viticole

En plein salon de l'agriculture, les professionnels du vin s'inquiètent de la surtaxe de 25% des vins français décidée par Donald Trump. Cela grippe le premier marché à l'export pour les vins et spiritueux français et cela pourrait occasionner la disparition de 20% des emplois dans la filière.

La note : 10/20 à Airbnb

La plateforme représenterait maintenant 10% des locations dans la capitale, au détriment des hôteliers en partie. Le groupe américain grignote des parts de marché et Paris est donc bel et bien la première ville Airbnb, en dehors des États-Unis.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus Mode Fashion week
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants