2 min de lecture Éducation nationale

Coronavirus et confinement : pourquoi les écoles rouvriront à partir du 11 mai

ÉCLAIRAGE - Emmanuel Macron a annoncé le maintien d'un confinement strict jusqu'au 11 mai. Après cela, les écoles devraient commencer à rouvrir. Pourquoi cette date et dans quelles conditions ?

>
Coronavirus et confinement : pourquoi les écoles rouvriront à partir du 11 mai Crédit Image : AFP / Archives, Damien Meyer | Crédit Média : RTL | Durée : | Date :
Arnaud Tousch
Arnaud Tousch
édité par Paul Turban

C'est l'une des informations principales du discours d'Emmanuel Macron, ce lundi 13 avril au soir : les crèches, écoles, collèges et lycées devraient commencer à rouvrir à partir du 11 mai. Tout est dans le "à partir du 11 mai." Il ne faut pas imaginer une rentrée des classes, avec tous les parents devant les grilles des écoles primaires. Cela ne se passera pas comme ça.


La reprise sera progressive. Cela veut bien dire que toutes les écoles ne rouvriront pas encore le lundi matin à 8 heures. Emmanuel Macron n'a pas détaillé le calendrier. Le ministre de l’Éducation nationale Jean-Michel Blanquer devrait le préciser dans les semaines à venir.

Cela concerne les crèches, écoles, collèges et lycées. L'enseignement supérieur ne rouvrira, lui, pas ses portes : le président de la République a annoncé que les cours ne reprendraient pas physiquement avant l'été. Les modalités d'examen seront précisées ultérieurement.

Une décision qui divise

Avec cette décision, le chef de l’État pense avant tout aux élèves des quartiers populaires. Dans les campagnes, nombre d'entre eux n'ont pas accès aux outils numériques, et cela crée des inégalités fortes. Les conditions de travail à la maison ne sont pas optimales pour tous. Cela suscite de nombreuses réactions, et elles sont fortes.

À lire aussi
Rassemblement devant le collège de Conflans justice
Assassinat de Samuel Paty : que reproche-t-on aux 4 nouveaux mis en examen ?

La secrétaire générale du SNUipp-FSU Francette Popineau, le premier syndicat du primaire, ne comprend pas du tout cette décision. Elle explique que tous les lieux publics sont fermés, mais pas l'école. Hors, l'école est un lieu de haute transmission, de haute contamination, selon elle. Elle dénonce un manque de précaution.
Le gouvernement va devoir aménager des règles particulières pour protéger les élèves et les enseignants. Le Président a indiqué qu'il faudrait aménager le temps et l'espace et bien les protéger avec le matériel nécessaire. Masques, tests, moins d'enfants à la même table... Tout cela reste très flou pour l'instant, mais le gouvernement devrait préciser les règles. Cette décision concerne 12,5 millions d'élèves.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Éducation nationale Coronavirus Confinement
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants