1 min de lecture Coronavirus

Coronavirus : Emmanuel Macron a-t-il autorisé la généralisation de l'usage de la chloroquine ?

Le président de la République a annoncé ne négliger "aucune piste" à propos des vaccins et des essais cliniques pour lutter contre le coronavirus.

Une boîte de Plaquénil, mécidament à base d'hydroxychloroquine, un dérivé de la chloroquine
Une boîte de Plaquénil, mécidament à base d'hydroxychloroquine, un dérivé de la chloroquine Crédit : Damien Meyer / AFP
Chloé
Chloé Richard-Le Bris Journaliste

"Aucune piste ne sera négligée, je m'y engage", a affirmé Emmanuel Macron à propos des vaccins et des essais cliniques actuellement à l'étude pour lutter contre le coronavirus. Il s'est exprimé sur le sujet lundi 13 avril, lors d'une allocution où il a notamment annoncé le prolongement du confinement jusqu'au lundi 11 mai. 

Pour autant, le chef de l'Etat n'a pas annoncé autoriser la généralisation de traitements à base de chloroquine, molécule plébiscitée par le professeur Didier Raoult pour soigner les patients touchés par le coronavirus. "Avec humilité, il nous faut décider et agir en tenant compte des incertitudes", a ajouté Emmanuel Macron.

Son allocution a également été l'occasion de saluer les efforts consentis par tous les Français. "Ce que je sais, c'est que notre nation se tient debout, solidaire, dans un but commun. On disait que nous étions un peuple épuisé et voilà que tant d'entre vous rivalisent de dévouements et d'engagements. Nous voilà tous solidaires et unis, concitoyens d'un pays qui fait face. Et je veux ce soir partager avec vous, au cœur de l’épreuve, cette fierté", a déclaré Emmanuel Macron.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus Épidémie Médicaments
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants