2 min de lecture Alimentation

Coronavirus et confinement : 25% des marchés en plein air peuvent rouvrir ce mardi

Un protocole sanitaire, validé par le gouvernement, va permettre à un quart des marchés de France de pouvoir rouvrir, malgré le confinement.

>
Coronavirus et confinement : 25% des marchés en plein air peuvent rouvrir ce mardi Crédit Image : FRANCOIS GUILLOT / AFP | Crédit Média : Denis Granjou | Durée : | Date :
Denis Granjou édité par Quentin Marchal

C'est un ouf de soulagement pour de nombreux exploitants agricoles. Après la décision d'Édouard Philippe, le mardi 24 mars, de fermer l'ensemble, un accord vient d'être trouvé pour leur permettre une réouverture partielle. Ce protocole sanitaire, validé par le gouvernement, permet d'accorder des dérogations aux maires qui souhaitent organiser des marchés au sein de leur commune. Cette mesure concerne un quart des marchés alimentaires sur l'ensemble du territoire.

Tout a été fait de manière rapide grâce au travail des organisations agricoles qui ont réfléchi à ce protocole avec des services de l'État, qualifié de "victoire pour le monde paysan" et la ruralité dans son ensemble. La nouvelle a rapidement été relayée aux préfectures et Fabienne Buccio, la préfète de Nouvelle-Aquitaine, a donné son feu vert pour qu'une cinquantaine de marchés en Gironde puissent se tenir.

Toutes les mesures sanitaires ont été prises pour le bon déroulement de leur organisation : "On demande un plan de l'installation du nouveau marché, comment seront installés les étals, la distanciation entre eux, comment seront organisées les files d'attente et puis j'ai aussi demandé aux maires de prouver qu'ils n'ont pas, à proximité, une grande surface, auquel cas il n'y aurait pas besoin qu'il y ait les deux".

La tenue des marchés interdite dans 10 départements

Ce qui est valable en Gironde l'est également sur l'ensemble du territoire où il n'y a pas de cas particuliers. Tous les marchés sont logés à la même enseigne et doivent donc faire des demandes précises, documents à l'appui, auprès des préfectures. 

À lire aussi
Un restaurant pendant la crise du coronavirus (illustration) coronavirus
Coronavirus : les restaurants entraînent-ils plus de contaminations que les boutiques ?

Cette démarche a été effectuée par François Bayrou, maire de Pau, qui est très soucieux que les halles de sa ville restent ouvertes au public, malgré le coronavirus : "C'est une habitude très importante et à la fois un signe de vie mais aussi une capacité de montrer qu'il y a d'autres commerces que les grandes surfaces". 

Il ajoute que son équipe municipale est "très attachée à l'idée qu'il puisse y avoir des commerces de proximité dans un lieu qui, du point de vue sanitaire, est conforme aux normes". Pour connaître la liste des marchés ouverts en France, vous pouvez vous rendre sur le site de la fédération française des marchés de France.

Cependant, dans dix départements, parmi les plus touchés par l'épidémie de coronavirus, aucune dérogation de réouverture n'a été accordée à ce jour. Il s'agit de Paris (75), des Hauts-de-Seine (92), de la Seine-Saint-Denis (93), du Haut-Rhin (58), du Bas-Rhin (67), de la Haute-Marne (52), des Hautes-Alpes (05), du Var (83), de la Haute-Corse (2B) et de la Guyane (973). 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Alimentation Coronavirus Confinement
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants